Tchad : 19 établissements privés d’enseignement supérieur fermés par le gouvernement

0
20
16. Ministre de l'Aménagement du territoire, du Développement de l'habitat et de l'Urbanisme: Dr Houdeingar David

Par un arrêté signé le 19 août, 19 établissements privés d’enseignement supérieur sont définitivement fermés par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Les motifs évoqués sont : cessation d’activité ; insuffisance et/ou inexistence des infrastructures et équipements pédagogiques ; absence totale du corps enseignant permanent ; non-respect des textes réglementaires, faux et usage de faux. Voici la liste :

1. Antenne AVD-Kélo ;

2. Centre Supérieur des Sciences et Techniques pour le Développement (CSSTD) N’Djamena ;

3. Ecole Supérieure d’Informatique et d’Electronique (EIE), antenne de Moundou;

4. Ecole Supérieure de Commerce et d’Administration (ESCA) de N’Djamena;  

5. ESPRIT de Laï ;

6. Ecole Supérieure de Technologie, de Management ct de Gestion (ESTMG) de N’Djamena ;

7. Institut de Formation en Administration des Sciences Techniques (FAST) de N’Djamena ;

8. Institut Polytechnique Industriel (IPt) de N’Djamena ;

9. Institut Supérieur des Sciences, d’Administration et d’Informatique Appliquée (ISADIA) de N’Djamena ;

10. Institut Supérieur de Formation Professionnelle et d’Encadrement (ISFPE) de N’Djamena ;

11. Institut d’Encadrement Supérieur en Génie Civil (IESGC) de N’Djamena ;

12. Institut des Sciences et Techniques Appliquées (ISTA) de N’Djamena ;

13. Institut Supérieur des Sciences Appliquées (ISTAP) de N’Djamena ;

14. Institut Supérieur de l’Eau et de l’Environnement (ISEE) de N’Djamena ;

15. Institut Supérieur Polyethnique La Référence (ISPR) de N’Djamena ;

16. Institut Cheikh IJDEMI ;

17. Institut Supérieur Polytechnique (ISP) de Moursal ;

18. Institut Supérieur Polytechnique- La Sorbonne (ISP-S) de N’Djamena ;

19. Institut Supérieur des Etudes et Techniques Agricoles et d’Economie Rurale (ISETAER).

Selon l’article 2 de l’arrêté signé par le ministre David Houdeingar, les établissements concernés ne peuvent plus recruter de nouveaux étudiants à partir de l’année académique 2019-2020, et disposent d’un délai d’un mois à compter de la notification, pour déposer auprès de l’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) tous les procès-verbaux des délibérations des examens de fin d’année depuis leur création.

Leave a Reply