Tchad : 16 provinces en situation d’urgence nutritionnelle

Tchad : 16 provinces en situation d’urgence nutritionnelle

Près de 3,7 millions de personnes, dont 51 % de femmes, sont affectées par l´insécurité alimentaire au Tchad. Parmi ces personnes, environ 519 123 sont en insécurité alimentaire sévère dans six départements des provinces du Tibesti et du Lac.

La situation nutritionnelle est de plus en plus catastrophique dans le pays. Plus de deux millions de personnes ont besoin d´une aide nutritionnelle, soit une hausse de 29 % par rapport à l’année 2018. Plus grave encore, le nombre d’enfants à risque de malnutrition aiguë sévère (MAS) est passé de 220 000 en 2018 à près de 350 000 en 2019, soit une hausse de 59 %, indique l’Agence des Nations-Unies pour la coordination des affaires humanitaires au Tchad (OCHA).

En 2019, la situation nutritionnelle est et ne cesse de se dégrader et 16 provinces ont désormais atteint la phase d´urgence nutritionnelle contre 13 en 2018. « Le taux de malnutrition aiguë global est de 13,5 %, tandis que la malnutrition aiguë sévère est de 4 %, un taux supérieur à celui de 2017 et au seuil d´urgence de 2 % », révèle OCHA dans sa publication du 12 octobre 2019.

L’insécurité alimentaire associée à d’autres problèmes humanitaires entraînent plus de 7, 5 millions de personnes, soit la moitié de la population tchadienne, dans une vulnérabilité aiguë ou chronique, exacerbée par le faible niveau de développement, les risques climatiques et les crises économiques

Laisser un commentaire