Tchad : 100 jours après la nouvelle Constitution, que reste-t-il des résolutions du Forum national inclusif ?

Tchad : 100 jours après la nouvelle Constitution, que reste-t-il des résolutions du Forum national inclusif ?

Cent jours se sont écoulés depuis la promulgation, le 4 mai, de la Constitution instituant la 4ème République. Mais où en est la mise en œuvre des autres résolutions adoptées au Forum national inclusif ?

La machine des réformes est en marche. Les 74 résolutions du Forum national inclusif sont plus ou moins traduites en actes dans la Constitution du 4 mai 2018 instituant la 4ème République. Et en moins de trois mois, soit du 4 mai au 31 juillet, le chef de l’Etat, Idriss Déby Itno, a promulgué 11 lois et 23 ordonnances. Il a signé lui-même ou par délégation de pouvoir 24 décrets et huit arrêtés.

La réorganisation des unités administratives et collectivités territoriales, la réforme des grandes institutions, la réforme judiciaire entre autres sont toutes réalisées ou en partie. Mais, faut-il le relever, l’ordonnance portant organisation des unités administratives et collectivités territoriales a été plusieurs fois renvoyée avant sa signature. Ce qui dénote la complexité du nouveau découpage administratif.

D’ailleurs, pour faire le point de la mise en œuvre de ces résolutions, la Coalition des organisations de la société civile pour l’appui aux acquis du Forum national inclusif (Cosafoni) a organisé, le 14 août, une table ronde à l’occasion de ces 100 jours de la 4ème République.

On note par ailleurs des avancées sur les questions du genre. Le 28 mai 2018 par exemple, le chef de l’Etat a signé une ordonnance portant parité dans les fonctions nominatives et électives au Tchad. A ce jour, le quota de 30 % accordé aux femmes est ainsi largement respecté au sein de l’administration publique. Mais pour la représentante du Conseil nationale des femmes (Conaf), Allamine Amina Aché, « Il revient aux femmes de revendiquer la place qui est la leur, de militer efficacement au sein des partis pour pouvoir revendiquer cette place ».

Laisser un commentaire