Tchad: 10 jours accordés aux fonctionnaires de l’État pour se mettre en règle

Dans une note circulaire, rendu public, ce lundi, 21 décembre, l’inspection générale d’État regrette la déperdition des recettes de l’État et décide d’aller en guerre contre les fonctionnaires qui contribuent à cela.


Après plusieurs missions de vérification et de contrôle des régies financières du pays, l’inspection générale d’État a constaté que les recettes fiscales et douanières ne sont pas à la hauteur de la situation économique et sociale du pays. En cause, le comportement peu orthodoxe de certains fonctionnaires qui sont à la fois actionnaires, détenteurs, conseillers ou employés des cabinets fiscaux ou des bureaux de transit.

Pour atteindre l’objectif zéro déperdition des recettes publiques, l’inspection générale d’État donne un délai de 10 jours à tout fonctionnaire de l’État se trouvant dans cette situation de se  »retirer immédiatement ». Passé ce délai, tout fonctionnaire pris en flagrant délit sera traduit devant les juridictions compétentes de la République. Cette note ne concerne pas les enseignants et les médecins.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :