Tchad : 1 233 candidats pour 130 places au concours d’entrée à l’INJS

Tchad : 1 233 candidats pour 130 places au concours d’entrée à l’INJS

FORMATION – Le concours d’entrée à l’INJS pour le titre de l’année 2019-2020 est lancé ce vendredi 10 janvier 2020 sur toute l’étendue du territoire national. A N’Djamena, c’est la ministre de la Culture représentant son collègue des Sports qui a lancé les épreuves. 130 places sont en jeu.

1 233 candidats internes et externes ont commencé ce 10 janvier avec les épreuves écrites du concours d’entrée à l’Institut national de la jeunesse et de sport (INJS). C’est la ministre de la Culture et de la Promotion du tourisme accompagnée du DG de l’Institut qui ont lancé officiellement les épreuves.

Ce concours durera trois jours dont le premier jour est réservé aux épreuves écrites et les deux derniers jours aux épreuves physiques et sportives. Il se déroule sur toute l’étendue du territoire avec 18 centres de composition. Les 1 233 candidats concourent pour 130 places. Parmi eux figurent des fonctionnaires venus se recycler et les bacheliers pour le concours externe.

La ministre de la Culture, de la Promotion du tourisme, Madeleine Alingué assurant l’intérim du ministre de la jeunesse en mission a souhaité tout abord les vœux de cette nouvelle année avant de les exhorter à travailler dans la sagesse. « Quand il s’agit d’un concours c’est pour choisir les meilleurs et vous êtes les meilleurs. Travailler et que le meilleur gagne », a-t-elle lancé aux candidats au lancement des épreuves.

Le directeur de l’INJS, Moussa Hassan Idibey n’a pas manqué de souligner l’objectif dudit concours et a donné quelques détails sur les filières. Pour lui, 130 meilleurs candidats seront sélectionnés pour cette nouvelle année 2019-2020. Moussa Hassan Idibey explique que cette année, il y a une particularité dont 18 centres sont présents sur les 23 provinces du pays. Il lance un appel au niveau des provinces pour que les responsables, les délégués et les chefs de secteur pour qu’ils puissent prendre des mesures raisonnables pour que les jeunes puissent s’intéressés auprès de cette institution qui forme la jeunesse.

L’institut national de la jeunesse et des sports est créé par la loi N°042 du 12 décembre 1994. Cette institution publique a mis sur le marché d’emploi et dans l’administration tchadienne des milliers de maîtres d’épreuve physique et sportive ainsi que des animateurs socio-culturels depuis sa création.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :