fbpx
Sport : le COST lance l’acte 2 du Mouvement olympique et sportif tchadien

Sport : le COST lance l’acte 2 du Mouvement olympique et sportif tchadien

Le COST a lancé officiellement les activités du mouvement olympique et sportif tchadien 2020-2021, le vendredi au stade Idriss Mahamat Ouya.

Célébration qui a vu la participation de toutes les fédérations et associations sportives de par différentes manifestations, entre défilés et autres parades. Le ministre du sport, Mahamat Nassour Abdoulaye, présidant la rencontre, indique “une ère nouvelle pour les sportifs. De par le monde, des activités sont prévues dans différentes disciplines et cette année, les compétitions verront la participation des athlètes et sportifs tchadiens“. Il rappelle que le Mouvement sportif tchadien est l’initiative du COST (Comité olympique et sportif tchadien) et cette 2ème édition est une réussite. Son but est de mettre en place la politique de mobilisation, d’orientation et de conseils afin de fixer les axes prioritaires de l’année 2020. Par ailleurs, il vise à booster et à partager une vision innovante commune entre les acteurs pour une “exécution optimale et un résultat positif“. “La cérémonie d’aujourd’hui doit susciter l’esprit de victoire chez les athlètes et techniciens pour être plus actifs (…)“, exhorte le ministre.

Mahamat Nassour Abdoulayen ministre des Sports

La thématique de cette édition est : “L’unité nationale par le sport”. “Dans le challenge d’aller plus loin, ce lancement est comme un dé jeté pour stimuler les différentes parties prenantes pour la conquête des résultats escomptés”, harangue le président du COST, Abakar Djermah Aumi. Pour lui, les objectifs de ces activités sont non seulement le développement de la pratique sportive à la base (…), mais aussi la mobilisation de tous autour de la recherche de l’excellence sportive. Ce qui “consiste à travailler ensemble pour s’imposer au niveau continental et mondial”.

La meilleure athlète tchadienne, la judoka Memneloum Démos et le président du COST, comptent sur l’appui du gouvernement et des partenaires pour : réaliser des infrastructures, redynamiser les fédérations, organiser des championnats de toutes catégories, subventionner le fonctionnement des fédérations afin de relever le niveau du sport tchadien, qui passera aussi par la bonne gouvernance.

BACTAR Frank I.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :