Sport : bisbille à la Fédération tchadienne de football

Sport : bisbille à la Fédération tchadienne de football

Depuis quelques jours, une guéguerre oppose les dirigeants de la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA), plus précisément le président Moukhtar Mahmout et son 1er vice, Brahim Foullah. Cette querelle familiale fait du bruit et de l’ombrage au football tchadien déjà mal en point. Comme on parle de gros sous, l’Inspection générale d’État entend y mettre son nez.

Tout est parti d’une réunion du bureau exécutif de la FTFA tenue le 08 mai dernier à l’issue de laquelle, il a été décidé de suspendre le 1er vice-président, Brahim Foullah. Le bureau reproche à celui qui est aussi président du club Foullah FC d’être auteur de détournements de plusieurs millions de FCFA et de la confiscation de plusieurs chèques signés au nom de la Fédération Tchadienne de Football Association. Le coup de sifflet a été donné par le président de la FTFA,  Moukhtar Mahmout en personne à travers une conférence de presse, le mercredi 09 mai dans les locaux de la  FTFA.

N’acceptant pas sa mise sur le banc de touche, le 1er vice-président Brahim Foullah riposte en organisant lui aussi une conférence de presse le samedi 12 mai 2018. Pour lui, sa suspension par le président de la FTFA ne répond aucunement aux textes de la FTFA. Concernant les accusations de détournements des chèques estimés, M. Foullah révèle que les fonds sont encaissés par les destinateurs.  Et que, c’est le club Renaissance qui a encaissé une cinquantaine de millions de FCFA par son président qui n’est autre que le président de la FTFA sans que le club ne soit champion.

« Et moi en ma qualité de vice-président de la FTFA, j’ai demandé au président de Renaissance sachant qu’il est le président de la FTFA de restituer la somme, ce qu’il a mal pris » souligne Brahim Foullah. Il explique que le président de la FTFA a encaissé l’enveloppe destinée au championnat national sans dégager un franc CFA pour ledit championnat en arrêt.

Selon les indiscrétions de la FTFA, ce sont les multiples discordes entre son patron et lui qui seraient principalement la cause de son éjection de la FTFA. On affirme que ce dernier aurait même désapprouvé leur reconduction à la tête de la FTFA. Bientôt, une mission de l’Inspection générale d’État diligenté par le ministère de la Jeunesse et des Sports foulera les perrons de la FTFA nous fait savoir une source concordante.

 

Un commentaire

  1. Koh Nanga
    22 mai 2018 at 6 h 33 min Répondre

    ils ont tues le football tchadien pendant plus d’une decennie aujourd’hui ils se battent

Laisser un commentaire