Spécial Ouaddaï : le sultan Cherif Abdelhadi Mahdi est-il vraiment un inconnu?

Spécial Ouaddaï : le sultan Cherif Abdelhadi Mahdi est-il vraiment un inconnu?

Face aux informations selon lesquelles le nouveau sultan de Dar Ouaddaï a une origine darfourienne, soudanaise et n’a aucun lien avec la famille royale, Tchadinfos a enquêté auprès d’un certains dignitaires pour connaître les origines de cet homme.  

Agé de 51 ans, le sultan Cherif Abdelhadi Mahdi est né d’une mère du nom Fatimé Ahmat qui elle aussi est née à Aboundouroua dans le canton Bourtail non loin d’Abéché. Mais nous nous sommes plus intéressés à la lignée de son père Abdelhadi Mahdi.

Remontons au 19ème siècle, au temps du sultan Mahamat Cherif Ben Saleh Darat qui a régné de 1835 à 1858 et est le 13ème sultan du Dar Ouaddaï après le père fondateur du Royaume, Abdelkrim Ben Djamé (1635-1655). D’après les dignitaires rencontrés, Mahamat Cherif Ben Saleh Darat est l’aïeul de l’actuel sultan, Cherif.

Le lien de parenté

Mahamat Cherif Ben Saleh Darat (1835 à 1858) est le père du  14ème sultan Ali Dinar (1858 à 1874) et à ne pas confondre avec son homonyme et cadet Ali Dinar du Darfour qui fut sultan aussi  en cette période. Le 15ème sultan est Yousouf Ben Mahamat Cherif (1874 à 1899)  est le frère de Ali Dinar. Le 16ème sultan est Ibrahim Birke Ben Youssouf (1899 à 1901) et le 17ème est le sultan Ahmat Khazali Ben Ali Dinar (1901 à 1902). Après les règnes de ceux vint ensuite la guerre d’Amdam opposant le sultan Khazali et le sultan Mahamat Saleh Doud Moura ben Youssouf qui sont d’ailleurs tous des frères. La guerre a durée 2ans.

Mahamat Saleh Doud Moura

LIRE AUSSI : Emmanuel Tregoat attendu à N’Djamena vendredi prochain

Donc le 14ème sultan Ali Dinar (1858 à 1874) est le père de plusieurs enfants dont deux sont devenus des sultans (Ahmat Khazali et Youssouf ben Cherif) et sont plus connus que les autres. Le sultan Ali Dinar a aussi un fils du nom Abdelhadi appelé Tantalak qui signifie prince en Maba, langue locale. Celui-ci a engendré un fils appelé Mahadi qui à son tour engendre un fils du nom Abdelhadi, l’homonyme de son grand-père, Abdelhadi le Tantalak. Enfin, Abdelhadi est le père de Cherif qui est le nouveau sultan de Dar Ouaddaï.

LIRE AUSSI : 2 648 enseignants n’auront pas leur salaire du mois d’août

Selon la même source, le 15ème sultan Youssouf Ben Mahamat Cherif est l’arrière-grand-père du sultan Ourada père (Mahamat Ourada Ben Ibrahim Barka-1935 à 1945 et le sultan Ali Silek Ben Doud Moura-1946-1977). Mais la famille Ourada rejette en bloc l’appartenance du nouveau sultan à cette lignée et dit ne pas le connaître.  

Mais de toute façon, cette généalogie est la résultante d’une recherche minutieuse mais elle ne peut en aucun cas être considérée comme vérité absolue. 

2 Commentaires

  1. M. A Alhabo
    23 août 2019 at 18 h 41 min Répondre

    L’article que vous avez publié contient des erreurs que je voudrais porter à votre connaissance :
    1. Mahamat Cherif Saleh Darat est le 14ème Sultant (1835 – 1858) et donc son fils Ali Mahamat Chérif est le 15ème . Toute la numérotation suivante est fausse. À chaque numéro il faut ajouter 1.
    2. Dans le livre de Gustave NACHTIGAL, «Voyages et Explorations 1869-1875 », Tome II, Au Ouaddai, Éditions : Centre d’études sur l’histoire du sahara, 1987 ; (ce livre est disponible au CEFOD) l’auteur n’a jamais mentionné le nom Ali Dinar. Il a toujours parlé de Sultan Ali Mahamat Chérif qu’il a rencontré physiquement et avec qui il a eu plusieurs entretiens. Donc le Sultan Ali Mahamat Chérif ne s’appelle pas Ali Dinar.
    3. Plus loin, il est fait mention que le « Sultan Ali Dinar (1858 à 1874) est le père de plusieurs enfants dont deux sont devenus des sultans (Ahmat Khazali et Youssouf ben Cherif) ». Archifaux, le Sultan Ali Mahamat Chérif est le père de Ahmat Khazali mais plutôt le frère du Sultan Youssouf Mahamat Chérif.
    4. A la mort du Sultan Ali Mahamat Cherif, son fils ainé (Ahmat Khazali) était encore tout petit. C’est pourquoi son frère le Sultan Youssouf Mahamat Chérif monta au trône et à la mort de ce dernier son fils Brahim Birké Youssouf Mahamat Chérif lui succéda.
    5. Devenu Adulte, le fils du Sultan Ali Mahamat Chérif (Ahmat Khazali) renversa le Sultan Brahim Birké et prit le pouvoir.
    6. D’où vient le fait que le Sultan Ali Mahamat Chérif avait plusieurs enfants ?

    Cordialement

  2. Spécial Ouaddaï : la généalogie royale a-t-elle été modifiée ? – Tchadinfos.com
    25 août 2019 at 16 h 08 min Répondre

    […] LIRE AUSSI : le sultan Cherif Abdelhadi Mahdi est-il vraiment un inconnu?                                                                   […]

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :