Sommet international sur la menace de Boko Haram à Niamey

NIAMEY, 20 janvier (Xinhua) — La capitale nigérienne, Niamey, abrite depuis mardi matin un sommet international regroupant 13 pays africains, dont ceux du Bassin du lac Tchad, consacré à la lutte contre la grave menace que constitue le groupe terroriste armé Boko Haram, dans la région.

Il s’agit pour les participants parmi lesquels les ministres des Affaires étrangères et de la Défense ainsi que tous les chefs d’état-major des armées des pays du Bassin du Lac Tchad, d’étudier, en collaboration avec des partenaires internationaux, les mesures concrètes pour la coordination des actions déjà en cours dans la zone.

La présente rencontre de Niamey vient après celle qui avait réuni en octobre dernier, toujours dans la capitale nigérienne, les chefs d’Etat des pays membres de la Commission du Bassin du lac Tchad (CBLT) (Cameroun, Niger, Tchad, Nigéria) ainsi que du Bénin, à l’initiative du président nigérien Mahamadou Issoufou, dans le but de mutualiser leurs efforts de lutte contre ce groupe terroriste basé au Nigéria.

En rappel, Mahamadou Issoufou, président en exercice de la CBLT, avait attiré l’attention de la communauté internationale lors de la dernière Assemblée générale de l’ONU.

Il avait à l’époque déjà exprimé son inquiétude devant “l’absurdité et la barbarie jamais observées auparavant” dont fait montre Boko Haram.

Aujourd’hui, au regard de ses récentes incursions au Cameroun et l’occupation de territoires de plus en plus importants dans le nord du Nigeria avec notamment la prise des localités comme Malam Fatori, Damasak et tout récemment Baga, ce groupe terroriste constitue une véritable menace régionale.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :