Sommet extraordinaire de la CEN-SAD, le 16 février au Tchad

La capitale tchadienne abritera le 16 février courant une session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) dont les experts sont déjà en conclave à l’effet de plancher sur des questions et projets intéressant la réorientation des objectifs de l’Organisation sous régionale.

L’examen des questions politiques et sécuritaires et l’adoption de la déclaration et du Plan d’action y relatifs, figurent à l’ordre du jour du sommet de la CEN-SAD, créée en 1998 à Tripoli (Libye), a-t-on appris de source officielle tchadienne.

Les participants auront aussi à examiner les rapports de la session extraordinaire du Conseil exécutif prévue les 13 et 14 à N’Djamena, et de celle tenue à Rabat, en juin dernier, et au cours de laquelle les discussions ont tourné notamment autour de la refondation de la CEN-SAD et des pistes de sa réorganisation pour faire face aux nouveaux défis, sur fond d’inquiétudes face aux crises sécuritaires qui secouent la zone sahélo-saharienne.

Les intenses discussions engagées à Rabat entre les différents pays membres de la CEN-SAD avaient abouti, rappelle-t-on, à une refondation de la communauté sahélo-saharienne avec l’adoption d’un projet de traité révisé. Ce nouveau texte qui sera soumis samedi prochain à la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement et constitue un progrès devant consacrer un nouvel élan dans l’évolution de l’Organisation.

Les experts de la CEN-SAD se sont retrouvés ce dimanche à N’Djamena dans le cadre d’une réunion préparatoire à la session extraordinaire du Conseil exécutif de l’Organisation (13-14 février).

Parmi les points inscrits à l’ordre du jour de la rencontre des experts des 28 pays membres, dont le Maroc, il y a l’examen et l’adoption du projet de règlement financier de la CEN-SAD, du projet de règlement intérieur de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement et du projet de règlement intérieur du Conseil exécutif.

La réunion se penchera également sur l’examen et l’enrichissement de l’avant-projet de Déclaration et de l’avant-projet de Plan d’action sur la paix et la sécurité dans l’espace CEN-SAD et sur l’état de la mise en Âœuvre de la dispense sélective de visa.

L’espace Sahélo-saharien, lit-on dans le projet de Plan d’action, est confronté à une multitude de défis politiques, socio-économiques, environnementaux, humanitaires et sécuritaires qui fragilisent sa sécurité et sa stabilité.

 

Source  Atlasinfos.fr

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :