Jeudi 17 juin 2021

Sommet de Pau : la France et le G5 Sahel s’accordent pour un redéploiement stratégique de Barkhane

SÉCURITÉ – Ouvert le 13 janvier 2020, au sud-ouest de la France, le sommet de Pau a donné des résultats escomptés. Les chefs d’Etat du G5 Sahel réunis autour du Président français Emmanuel Macron ont opté pour un redéploiement stratégique des troupes françaises contre la résurgence terroriste au Sahel.

Tout est clarifié. Les présidents du G5 Sahel réunis en sommet à Pau, dans le sud-ouest de la France, ont défini leurs besoins en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme au président français Emmanuel Macron. De cette rencontre est sortie les nouvelles grandes lignes directrices de la guerre contre le terrorisme au Sahel.

Les pays du G5 Sahel dont le Niger, le Tchad, le Burkina, le Mali et la Mauritanie ont formulé une demande conjointe expliquant clairement leurs besoins et souhaits aux partenaires internationaux. Ceux-ci vont de l’investissement des armées contre cette lutte « qui ne doit pas être l’affaire du G5 Sahel seulement mais de toute la communauté internationale » au renforcement des capacités militaires.

Ainsi, la France et ses partenaires se sont penchés pour un reploiement stratégique des forces de sécurité sur le théâtre de guerre afin de contrer la résurgence djihadiste.

A RELIRE : “Si un Etat demande notre départ, on partira”, Macron

Le renforcement de capacité des troupes africaines, la création d’une coalition entre les partenaires et les pays du G5 Sahel sont entre autres les grandes décisions prises à l’issue de ce sommet. Il est aussi question de mettre en place un commandement unique entre la force Barkhane et la force du G5 Sahel. Le partage des renseignements a été aussi souhaité.

Pour le redéploiement stratégique, les opérations seront beaucoup plus orientées vers le fuseau centre (Burkina, Niger et Mali), zone souvent attaquée. A cet effet, le président Macron a promis de renforcer l’effectif des forces de l’opération Barkhane avec 200 hommes de plus.

Au Sahel, l’année 2019 a été la plus dure de la lutte contre le terrorisme. Plus de 1 500 morts déplorés au Burkina, au Mali et au Niger. La dernière attaque a d’ailleurs fait 89 morts.

A RELIRE : les chefs d’Etat du G5 souhaitent la poursuite de l’engagement de Paris

Le sommet de Pau a été convoqué par le président Macron à la suite des sentiments antifrançais qui sont nés au Mali, le Niger et le Burkina. L’attente d’Emmanuel Macron était d’abord des clarifications de la part de ses homologues sahéliens concernant la présence française dans le Sahel. Convoqué pour le mois de décembre 2019, le sommet a été décalé pour le 13 janvier 2020 et a vu la présence de tous les chefs d’Etat du G5 plus le secrétaire général des Nations-Unies Antonio Guterres, Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’Union africaine, le président du Conseil européen Charles Michel.

Ecobank 2
Mbaindangroa Djekornonde Adelphhttp://www.tchadinfos.com
Journalist in tchadinfos. Ex - Reporter at Opinion_Bi-Mensuel and Sahel -Hebdo / Political scientist- Columnist / Tchad #Team235 Email: djekonfort@gmail.com Tel : +235 63 85 03 89 / +237 691 18 24 78 Twitter and LinkedIn : @adelph36

Laisser un commentaire

économie

Coronavirus : 01 nouveau cas, 01 guéri et 02 malades sous traitement

La situation épidémiologique de la maladie à coronavirus de ce jeudi 17 juin 2021 se présente comme suit : sur 261 échantillons analysés par...

Tchad : le pont de Ngueli faisant frontière avec le Cameroun est officiellement rouvert

Fermé depuis mars 2020 par les autorités en vu de contrecarrer la propagation de la pandémie à coronavirus, le pont reliant la ville camerounaise...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
234 votes · 235 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité