Sommet de Pau : la France et le G5 Sahel s’accordent pour un redéploiement stratégique de Barkhane

Sommet de Pau : la France et le G5 Sahel s’accordent pour un redéploiement stratégique de Barkhane

SÉCURITÉ – Ouvert le 13 janvier 2020, au sud-ouest de la France, le sommet de Pau a donné des résultats escomptés. Les chefs d’Etat du G5 Sahel réunis autour du Président français Emmanuel Macron ont opté pour un redéploiement stratégique des troupes françaises contre la résurgence terroriste au Sahel.

Tout est clarifié. Les présidents du G5 Sahel réunis en sommet à Pau, dans le sud-ouest de la France, ont défini leurs besoins en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme au président français Emmanuel Macron. De cette rencontre est sortie les nouvelles grandes lignes directrices de la guerre contre le terrorisme au Sahel.

Les pays du G5 Sahel dont le Niger, le Tchad, le Burkina, le Mali et la Mauritanie ont formulé une demande conjointe expliquant clairement leurs besoins et souhaits aux partenaires internationaux. Ceux-ci vont de l’investissement des armées contre cette lutte « qui ne doit pas être l’affaire du G5 Sahel seulement mais de toute la communauté internationale » au renforcement des capacités militaires.

Ainsi, la France et ses partenaires se sont penchés pour un reploiement stratégique des forces de sécurité sur le théâtre de guerre afin de contrer la résurgence djihadiste.

A RELIRE : “Si un Etat demande notre départ, on partira”, Macron

Le renforcement de capacité des troupes africaines, la création d’une coalition entre les partenaires et les pays du G5 Sahel sont entre autres les grandes décisions prises à l’issue de ce sommet. Il est aussi question de mettre en place un commandement unique entre la force Barkhane et la force du G5 Sahel. Le partage des renseignements a été aussi souhaité.

Pour le redéploiement stratégique, les opérations seront beaucoup plus orientées vers le fuseau centre (Burkina, Niger et Mali), zone souvent attaquée. A cet effet, le président Macron a promis de renforcer l’effectif des forces de l’opération Barkhane avec 200 hommes de plus.

Au Sahel, l’année 2019 a été la plus dure de la lutte contre le terrorisme. Plus de 1 500 morts déplorés au Burkina, au Mali et au Niger. La dernière attaque a d’ailleurs fait 89 morts.

A RELIRE : les chefs d’Etat du G5 souhaitent la poursuite de l’engagement de Paris

Le sommet de Pau a été convoqué par le président Macron à la suite des sentiments antifrançais qui sont nés au Mali, le Niger et le Burkina. L’attente d’Emmanuel Macron était d’abord des clarifications de la part de ses homologues sahéliens concernant la présence française dans le Sahel. Convoqué pour le mois de décembre 2019, le sommet a été décalé pour le 13 janvier 2020 et a vu la présence de tous les chefs d’Etat du G5 plus le secrétaire général des Nations-Unies Antonio Guterres, Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’Union africaine, le président du Conseil européen Charles Michel.

2 Commentaires

  1. Le CNC-Tchad plaide pour le changement du mandat de la Force du G5 Sahel - WORLD 24 NEWS
    14 janvier 2020 at 19 h 25 min Répondre

    […] A RELIRE : la France et le G5 Sahel s’accordent pour un redéploiement stratégique de Barkhane […]

  2. Le CNC-Tchad plaide pour le changement du mandat de la Force du G5 Sahel - EBENE MAGAZINE
    14 janvier 2020 at 19 h 25 min Répondre

    […] A RELIRE : la France et le G5 Sahel s’accordent pour un redéploiement stratégique de Barkhane […]

Laisser un commentaire