Société : “Mon intime”, un projet pour des serviettes réutilisables pour les jeunes filles

Société : “Mon intime”, un projet pour des serviettes réutilisables pour les jeunes filles

VIDEO – A travers le projet « mon intime », la fondation Tchad helping hands va concevoir des serviettes bio, lavables et réutilisables pour les jeunes filles. Une première au Tchad où la question des menstruations reste taboue.

Elle est considérée comme la femme battante dans le milieu féministe de N’Djamena. Amina Priscille Longoh est à la tête de la fondation Tchad Helping Hands. Sa dernière bataille : le projet « Mon intime ».

Le projet consiste à confectionner localement des serviettes hygiéniques afin de les offrir aux jeunes filles. Ces serviettes bio, lavables et réutilisables permettront aux bénéficiaires d’économiser en coût et en durabilité.

Avec sa fondation, elle œuvre depuis trois ans pour le bien-être de la femme. Amina Priscille Longoh veut davantage impliquer la gente féminine dans le processus de développement via l’éducation et la formation.

A REVOIR: Musique : « Les rappeurs au Tchad, c’est comme le MPS à l’assemblée », Sultan

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :