Dimanche 16 mai 2021

Société: les Tchadiens toujours marqués par la guerre civile de 1979

VIDÉO – Au Tchad, le 12 février est la date du début de la guerre civile qui a duré neuf mois. A cette occasion, la dynamique citoyenne #NoLimit a organisé une rencontre de partage d’idées au CEFOD. Objectif : promouvoir le vivre-ensemble et la paix.

Le moment était solennel. Dr Ali Abderamane Haggar et  M. Bourknebe Barka ont commencé la rencontre citoyenne par des rappels sur l’histoire de la guerre  civile du 12 février 1979. Selon eux, « la guerre civile a laissé une haine entre la population tchadienne ».

Mais la dynamique citoyenne veut une chose : « se réveiller, se conscientiser et faire disparaître cette haine qui n’a pas sa place ». Selon les membres du mouvement, seuls le vivre ensemble, la grandeur d’esprit, les mariages inter-ethniques vont estomper les stigmates de cette guerre civile. Dr Ali Haggar soutient qu’« il faut plutôt s’asseoir par critères objectifs, et non subjectifs. Et il faut également vivre sur la base de l’unité et la fraternité ».

A REVOIR : Des Tchadiens engagés pour l’unité nationale

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Coronavirus : 3 cas confirmés, 10 guéris et 43 malades sous traitement

Selon la Coordination nationale de riposte sanitaire, la situation épidémiologique de la maladie à coronavirus de ce dimanche 16 mai 2021 se présente comme...

Éducation : le Collectif des lauréats professionnels de l’éducation menace de se faire entendre

Le Collectif des lauréats professionnels de l'éducation (ENIB, CAP/CEG et DIPES) en instance d'intégration à la Fonction publique a tenu une rencontre à l'école...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
85 votes · 86 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité

Publicité canal Plus