Société : « Les personnes handicapées doivent participer activement dans toutes les institutions de la République », Mme Djalal Ardjoun Khalil

Les handicapés tchadiens, à l’instar des autres du monde, commémorent, aujourd’hui, la Journée internationale des Personnes handicapées. Plusieurs activités ont été organisées en marge de cette commémoration à la Maison de la femme à N’Djamena. 

Cette journée est instituée et proclamée par l’assemblée générale des Nations- Unies (ONU) en sa résolution 47/03 du 14 octobre 1992 et célébrée chaque 3 décembre de l’année. Elle vise à faire connaître la question du handicap, les droits des personnes handicapées, par la sensibilisation sur tous les aspects de la vie politique, socio-économique et culturelle.

La 26e édition est placée sous le thème de « Autonomiser les personnes handicapées et assurer la participation et l’égalité. » Un thème qui met l’accent sur l’autonomisation des personnes handicapées pour un développement inclusif, équitable et durable.

Au Tchad, selon le rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 1 691 116 personnes sont des handicapées. Parmi celles-là, l’on cite les handicapés visuels, ceux qui sont physiques et d’autres mentaux et polyhandicapés. C’est ce qui explique qu’en 2011,  le taux des handicapés au Tchad est de 15%. Il est aussi évident de marquer que plus de 15% de la population mondiale en 2018 est concernée par le handicap.

Pour le Secrétaire général de l’Association des personnes handicapées, Djimayel Rob-kedi, les handicapés au Tchad font jusque-là l’objet de discriminations. C’est ce qui s’explique par leur faible participation dans les hautes fonctions de l’Etat. Il est pour le SG de dire que les handicapés tchadiens ne doivent pas se lamenter sur leur sort mais avoir le moral haut et aller de l’avant. « Le handicap n’est pas une barrière », a-t-il notifié.

En réponse aux observations faites par le SG de l’Association des personnes handicapées, la ministre en charge de la femme, de la solidarité nationale et de l’enfance, Mme Djalal  Ardjoun Kalil, exhorte la société de donner la chance aux personnes handicapées en modifiant de façon positive ses perceptions et ses attitudes.

Selon elle, le Gouvernement, vient de ratifier la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées. C’est ce qui renforce l’arsenal juridique de la protection des personnes handicapées et la mise en route du processus d’adoption du décret d’application de la loi  007/PR/2007 portant protection des personnes handicapées.

Plusieurs activités ont été notamment organisées à cet effet. L’on note les expositions ventes, la sensibilisation dans les écoles, les conférences débats, les manifestations culturelles et sportives entre autres.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :