Société : les agriculteurs et les éleveurs du Batha Ouest enterrent la hache de guerre

Société : les agriculteurs et les éleveurs du Batha Ouest enterrent la hache de guerre

Les autorités administratives et traditionnelles du Batha Ouest ont joué la médiation entre agriculteurs et éleveurs pour la cohabitation pacifique.

Résultat, les deux communautés ont manifesté leurs consentements à enterrer la hache de guerre au profit de la cohabitation pacifique et le vivre-ensemble. Ce fruit, il faut l’attribuer à la diligence des autorités du Batha Ouest avec à leurs têtes la préfète Fatimé Boukar Kossey.

En présence de ces commis de l’Etat, les agriculteurs et les éleveurs se sont échangés symboliquement leurs produits pour enterrer la hache de guerre. « Les uns ne peuvent pas vivre sans les autres et vice versa. Car, ils sont condamnés à vivre ensemble », a indiqué Fatimé Boukar Kossey. L’acte de ces deux populations vient après l’initiative des femmes de la même localité qui militent pour la cohabitation pacifique

En fumant le calumet de la paix, les deux communautés sœurs souhaitent privilégier le dialogue pour vivre en harmonie. ” La guerre ne résout pas les conflits. Le dialogue reste le moyen privilégié “, ont reconnu les représentants des deux parties. 

Laisser un commentaire