Société : le procès des leaders de la société civile mis en délibéré pour le 14 avril

Société : le procès des leaders de la société civile mis en délibéré pour le 14 avril

Ce matin a été ouverte la séance des plaidoiries pour le procès des acteurs de la société civile. Le procureur a requis à la cour de condamner les leaders de la société civile à six mois de prison ferme. Mahamat Nour  Ibedou, Narmadji Céline, Younouss  Mahadir et Nadjo Kaïna sont défendus par une vingtaine d’avocats.

Les avocats ont été pertinents, aucune infraction n’est constituée, ce qui vaudra nullité de poursuite. Le procureur était manqué d’argument  et n’a pas pu prendre la parole pour la deuxième fois. Selon Me Max Loalngar le juge a refusé de délibérer au siège et a renvoyé la délibération pour le 14 avril 2016.

Devant le Palais de justice, l’ambiance était tendue. Des milliers de jeunes avec des slogans ‘’libérez nos héros du changement’’, ‘’Trop c’est trop’’, ‘’Deby dégage’’ entonnent La Tchadienne et crie justice.  A la sortie de la salle d’audience des 4 leaders de la société civile, les jeunes manifestants ont exprimé leurs mécontentements en empêchant le cortège acheminant les détenus à Amsinéné. Les forces de l’ordre ont tiré à balle réelle en l’air et de lacrymogène sur les manifestants.

Plusieurs jeunes se sont évanouis et les forces de l’ordre ont refusé de les évacuer à l’hôpital. Les responsables de l’Union des syndicats du Tchad (UST) demandent aux jeunes de garder leur calme et d’attendre les dernières consignes.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :