Société : le mouvement IYINA s’insurge contre la condition de vie des Tchadiens

Société : le mouvement IYINA s’insurge contre la condition de vie des Tchadiens

Le mouvement citoyen Iyina, lors d’une conférence de presse animée par son porte-parole Nadjo Kaina, le jeudi 19 avril 2018 à la Maison des medias rejette les propositions issues du Forum National Inclusif. Il condamne également la censure des réseaux sociaux ainsi que les coupures intempestives d’électricité.

« Comme vous l’aurez constaté, l’heure est grave, nous nous inscrivons dans notre fidèle logique, persister et signer que Iyina! Nous sommes vraiment fatigués et nous vous rassurons que le changement tant attendu depuis 28 ans c’est maintenant », a déclaré Nadjo Kaina. Le porte-parole dénonce les obstacles actuels auxquels est confrontée la population tchadienne. Il s’agit entre autres de la censure des réseaux sociaux, des coupures intempestives d’électricité, de l’abattement des salaires des fonctionnaires, de la suppression des bourses des étudiants. Les propositions issues du forum sur les réformes institutionnelles, selon le porte-parole du mouvement citoyen Iyina, n’émeuvent et n’enchantent personne.

Pour ce faire, Nadjo Kaina invite les Tchadiens à se mobiliser activement mais pacifiquement par des actes et gestes citoyens « afin de sortir de ce bourbier d’un régime qui, à tous égards, est aujourd’hui aux abois, en panne de stratégies pour gouverner mais croit nous endormir », selon ses propres termes.

Les problèmes de la jeunesse tchadienne et des fonctionnaires ne sont pas, pour le mouvement Iyina pris au sérieux. Pour finir, Nadjo Kaina déclare qu’ « ensemble nous subissons, ensemble nous pouvons », exhortant ainsi les citoyens tchadiens à lutter pour leurs droits.

Laisser un commentaire