Société : le ministre de la sécurité publique déclare « la fin du festival de désordre »

Le ministre de la sécurité publique et de l’immigration  Ahmat mahamat Bachir a, dans une communication faite ce midi dans  son bureau, interpellé les organisations illégales de cesser toutes leurs activités.

« La démocratie ne signifie pas l’anarchie et la liberté n’est pas à confondre avec le droit de créer l’insécurité », déclare le ministre de la sécurité publique et de l’immigration. Il informe aux partis politiques et associations de la société civile que le droit à la manifestation est consacré par la constitution mais ce droit doit s’exercer dans le strict respect des textes de la République. Aucun attroupement ne doit avoir lieu  sans l’avis du ministre de la sécurité.

Ahmat mahamat Bachir met en garde toutes personnes ou groupe de personne qui tenterait de perturber la paix et déclare la fin du festival de désordre. Il interpelle  aux associations légales et aux élèves d’arrêter leurs manifestations.

6 Commentaires

  1. HISSEINE
    18 février 2016 at 19 h 46 min Répondre

    He is idio.

  2. Brahim
    18 février 2016 at 21 h 13 min Répondre

    Ce griot de Ahmat Bashir ce croie ou? Nous aimons nôtre patrie,ce toi le fondateur du désordre ATTENTION ON TE MET EN GARDE désormais la jeunesse Tchadiene es éveillé ne nous pousse pas a faire coe le midle east tu n’es pas puissant ou intelligent que le Kadafi

  3. ibnisabitmht
    18 février 2016 at 21 h 39 min Répondre

    hey ferme ta bouche laise ton bordelerie là tu est qui d’abord tu compte parmie le dechet de idriss deby itno me faut ps oublier la pouvoirs ne reste ps toujous puté
    ………

  4. mahamat saleh
    19 février 2016 at 7 h 53 min Répondre

    C’est normal pour un ministre vendu et corrompu que vous êtes.
    avez-vous oubliez , le jour ou vous avez insulté 2 militaires dans la rue , et ceux-ci voulaient te tuer , et vous aviez couru comme un enfant , et venir demander la protection au voisin ?
    après l’intervention du vieux Abdraman ( père de conseillé yakhoub goukouni ) , vos agresseur sont partis.
    je me souviens très bien que ce jour tu disais au vieux Abdraman que sans votre protection , ces gens , la ils vont me tuer.
    Alors nous , la communauté tchadienne entraine de protéger nos sœur , filles , et mères.
    Arrêter de nous donner de leçon de paix et démocratie au Tchad.
    depuis combien de temps il Ya eu de démocratie au Tchad?
    25 ans de peurs de répressions , d’assassinats , de détournement ,et de viol par ton régime ça suffit .
    Tout le monde sait bien que tu est mobilisé pour cet affaire de la fille , pour plaire Deby afin que tu garantis ton poste de ministre.
    minable que vous êtes . quelle lâcheté , il est ou ta dignité humaine monsieur BACHIR ?

  5. Nom (requis)
    19 février 2016 at 15 h 20 min Répondre

    you are a mad boy bachir. if is nod idi an idio guy like ,you’ll never be even a choe maker. get fuck

  6. Dizoune
    19 février 2016 at 20 h 47 min Répondre

    tous c que vous faîtes finira par retombé sur vous un jour.une seule ethnie n peut pas monopoliser le pouvoir,tôt ou tard le peuple voudra un changement.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :