Société : l’Association des jeunes du Bahr El Ghazel veut construire deux châteaux d’eau à Moussoro

Société : l’Association des jeunes du Bahr El Ghazel veut construire deux châteaux d’eau à Moussoro

Pour pallier aux insuffisances des services de la station de la société tchadienne des eaux (STE) de Moussoro, l’association des jeunes pour le développement du Bahr El Ghazel entend construire deux châteaux d’eau dans cette ville. La campagne pour la collecte de fonds à cet effet est lancée ce lundi 5 novembre 2018 à N’Djamena.

« La population de Moussoro souffre énormément pour avoir de l’eau potable », a introduit le président du comité d’organisation pour la campagne de collecte, Mahamat Adoum Sougoumi. Ce qui justifie l’initiative de l’association des jeunes pour le développement du Bahr El Ghazel.

La ville de Moussoro dispose d’un vieux château construit dans les années 1970 et qui produit 1 700m3 pour une population estimée à 50 000. Bien que les stations de la STE et d’autres points d’adductions d’eau potable desservent la ville, les populations du Nord-Ouest et celles du Sud-Ouest n’arrivent pas à avoir facilement accès à l’eau potable. Pour compenser ces insuffisances, la solution est de construire deux châteaux sur ces points. « Pour réaliser ce projet, nous avons besoin des appuis multiformes. Et pour cela, nous appelons toutes les personnes de bonne volonté de faire parler leurs cœurs pour alléger la souffrance de la population de la ville de Moussoro », plaide Mahamat Nour Adoum Sougoumi. Raison pour laquelle l’Association a procédé au lancement de la campagne de collecte de fonds.

Le comité pour la collecte interpelle les cadres et commerçants du Bahr El Ghazel et les autres concitoyens d’appuyer cette initiative locale car, l’Etat à lui seul ne peut pas tout faire.

Laisser un commentaire