Société : des pesticides utilisés pour la conservation des poissons fumés ?

SOCIÉTÉ – Dans les marchés de la ville de N’Djamena, par manque de moyens de conservation, les vendeurs de poissons séchés et fumés utilisent les pesticides pour éliminer les parasites. Tchadinfos.com fait le constat sur la conservation des poissons.

Les poissons séchés et fumés sont conservés dans des conditions assez particulières dans les marchés de la capitale tchadienne. À défaut de moyens de conservation, les commerçants et les grossistes font recours à plusieurs méthodes. « On étale les poissons fumés qui tendent à être détruits par les parasites sur un grillage. Ensuite, nous les mettons du charbon de bois sous le grillage. Pour que la fumée et la chaleur du feu puissent les anéantir pour un temps donné », explique Nathalie, une vendeuse de poissons fumés et séchés au marché Taradona d’Abena.

Il faut noter que cette methode de conservation est beaucoup plus fréquente chez les vendeuses ou revendeuses dans les petits points de ventes. Aussi certains ménages en font également pareil pour garder les poissons fumés plus longtemps que possible.

Par contre chez les vendeurs et grossistes, ces derniers recours à des pesticides communément appelés “pia-pia’’. Ce produit est destiné pour l’élimination les parasites et insectes nuisibles. Ce pesticide est en poudre et en liquide.

Ces derniers avouent qu’ils utilisent les pesticides compte tenu de la quantité de poissons. De ce fait, ils injectent les produits dans les cargaisons et les sacs. Ces grossistes pulvérisent tous les espaces de stockage des poissons fumés et séchés. Les pesticides en poudre sont toujours dispersés partout voire sur les poissons. Ces produits peuvent mettre à l’abri les poissons fumés des parasites pour une durée de plus d’un an.

Les ménagères déplorent cette pratique et avouent que cette méthode aura certainement d’impacts sur la santé humaine.

Pendant un certain moment on achète les poissons fumés au marché, on trouve une quantité de poudre blanche. Oui parfois on sent une odeur d’un produit chimique. On se disait que ça pourrait être les insecticides mais les commerçants nient l’utilisation de cette substance chimique. Contraint de cela j’utilise de l’eau chaude pour les désintoxiquer avant la cuisson“.

Jacqueline,ménagère interrogée par tchadinfos sur la conservation de poisson

Justement quant aux conséquences sur la santé humaine, les médecins interrogés sur le sujet ont laissé entendre que la consommation de ces poissons conservés dans les états assez délicats peut facilement provoquer des maladies cardiovasculaires ainsi que l’intoxication de l’appareil digestif.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :