Société : 5 choses à savoir sur le village Gaoui

Société : 5 choses à savoir sur le village Gaoui

Gaoui est un village situé à environ 10 km de la ville de N’Djamena vers le Nord-Est. Connu pour être une capitale de la civilisation des Sao, Tchadinfos.com vous propose de (ré) découvrir 5 choses sur cette localité.

Son architecture traditionnelle

Les maisons construites en terres battues, les maisons à la forme des jarres. Il s’exhibe par la diversité et l’architecture et de ses sites à fort potentiel touristique. Les maisons peintes artisanalement beaucoup avec la peinture rupestre. La disposition des chambres dans la cour reste très spécifique à d’autres communautés, un grenier placé au milieu de la cour. Les chambres conjugales toujours situées à l’entrée de chaque cour, une parcelle réservée uniquement à l’enclos.

LIRE AUSSI : Haikal Zakaria alias Al Kanto revient sur le grand écran

L’artisanat

La poterie reste un art et aussi la principale activité économique de cette localité. Elle est une affaire exclusivement féminine qui reste propre à elles. Un groupement a été installé par les femmes de la localité en faveur de ce métier. Beaucoup de Tchadiens confirment la solidité des jarres fabriquées à Gaoui. Ces jarres sont aussi exportées vers les pays comme la Chine, la Turquie et bien d’autres.

Le musée Sao-kotoko,

Le village est le seul à abriter les vestiges de la civilisation du peuple Sao. Dans son musée, on y trouve les monnaies d’échanges en argile dont utilisaient les Sao et découvertes dans le Chari Baguirmi, plusieurs reliques de ces hommes héroïques qui vivaient entre temps au Tchad. Il faut noter aussi que la population actuelle est majoritairement d’ethnie kotoko, un peuple qui s’étend jusqu’ au Nigeria, au Cameroun et une partie du Tchad. Ce musée reste l’unique patrimoine dont la civilisation Sao aux temps héroïques reste gravée.

Un chemin pour la Mecque

Depuis la nuit des temps, le village Gaoui constituait un camp de passage pour les religieux musulmans de l’Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est qui partaient à la Mecque pour le pèlerinage. Ces pèlerins formaient un campement ou point de rencontre avec les autres avant de s’envoler pour leurs lieux de pèlerinage.

LIRE AUSSI : décès de père Aubert Dipou

Le palais historique du sultan

Le village Gaoui abrite le plus vieux bâtiment du Tchad. Ce bâtiment n’est rien que le palais du sultan. Ce bâtiment a été construit au 19e siècle avant Jésus-Christ. Rénové dans les années 90 par les personnes de bonne volonté, le palais historique du sultan est transformé aujourd’hui en musée.

Laisser un commentaire