Social : Les élèves du Complexe Scolaire International Bahar offrent un tricycle à un handicapé

Social : Les élèves du Complexe Scolaire International Bahar offrent un tricycle à un handicapé

Abdoulaye Haroun, un handicapé, âgé de 36 ans, habitant le quartier Gassi, dans le 7ème arrondissement municipal de N’Djaména, dispose désormais, un tricycle devant lui permettre de se déplacer facilement. C’est une œuvre de bienfaisance des jeunes élèves, du Complexe Scolaire International Bahar (CSIB).

Voyant tous les jours, le jeune handicapé se déplacer avec beaucoup des peines, aux alentours de leur école située au quartier Diguel, les élèves ont lancé un cri de cœur afin de lever un petit fonds, avec quelques responsables administratifs, pour acheter le tricycle. Un geste fort qui permet au jeune handicapé de se déplacer à l’intérieur de la ville.

Le tricycle a été remis officiellement dans la matinée de ce vendredi 3 mars 2017, dans les locaux de la section garçon, du Complexe Scolaire International Bahar, en présence des élèves et des responsables de l’établissement. Abdoulaye Haroun, handicapé, bénéficiaire, de ce tricycle était accompagné de son épouse et de ses trois enfants. La joie est immense, car le chef de famille détient un tricycle offert gracieusement.

L’homme très ému, exprime difficilement ses mots après la réception de son engin. « Je ne sais pas quoi dire pour vous remercier. Ce sont des enfants comme les miens ont pensé à moi en offrant ce tricycle. C’est vraiment difficile à exprimer mes joies » lance-t-il. Abdoulaye Haroun implore le Tout-Puissant d’aider tous ceux qui ont contribué à l’achat de ce tricycle à réaliser leur projet. Il estime que si tout le monde de cette manière, les personnes démunies ne mourront pas de chagrins.

Le proviseur de la section garçon du CSIB, M. Abdulkerim Bozkurt souligne que cette initiative venant des élèves pour secourir une personne handicapée est juste à encourager et à saluer. « Quand les élèves sont venus m’expliquer leur projet d’aider cet handicapé qui passe tous les jours devant l’établissement, j’ai tout de suite demandé aux autres responsables d’aider les élèves à concrétiser ce projet. Aujourd’hui Dieu merci, c’est chose faite » se réjouit-il. M. AbdulkerimBozkurt rappelle que depuis sa création en 2001, le Complexe Scolaire International Bahar, autrefois appelé le Complexe Scolaire International Tchad-Turc, a réalisé à travers des dons des bienfaiteurs turcs, beaucoup des œuvres de bienfaisance en faveur des personnes nécessiteuses au Tchad, et ce geste des élèves montrent que même à partir du Tchad, on peut toujours voler au secours des autres.

Les élèves initiateurs de ce projet ne cachent pas aussi, de voir leur rêve devenir une réalité. « Cet homme passait chaque jour devant notre école. On le voyait à chaque fois se déplacer avec beaucoup des difficultés. Avec les camarades, nous nous sommes dits il faut trouver des moyens pour l’aider. C’est ainsi qu’on a collecté des fonds qui ont amené à acheter ce tricycle. C’est grâce à Dieu. Nous demandons aux autres élèves d’autres établissements d’en faire autant pour aider les personnes qui sont dans les besoins. Il ne faut pas attendre l’argent, c’est une question de volonté » explique l’un des élèves.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :