Sécurité : les épreuves du concours de police seront reprises à Mao

Sécurité : les épreuves du concours de police seront reprises à Mao

Les candidats au concours de police pour la région du Kanem doivent reprendre les épreuves pour les Gardiens de la paix.

En effet, le dimanche 15 mai 2016, au moment où les candidats de la région du Kanem au concours de Gardiens de la Paix de la Police nationale s’apprêtaient à traiter les épreuves, un groupe de jeunes s’était introduit dans la cour du centre d’examen pour manifester. Ce groupe dont les membres se réclament natifs du Kanem, trouve inadmissible que des jeunes d’autres contrées du pays viennent composer à Mao, capitale de leur région. Ce qui a provoqué de vives altercations.

Les tentatives pour ramener les contestataires à la raison ont été vaines. Les manifestants résistent. Les médiations pour laisser les candidats issus d’autres régions composer le concours ont trainé jusqu’à 14 heures de ce jour. Finalement les organisateurs avait décidé de suspendre le concours. A cet effet, une commission a été mise en place pour se pencher sur le sort à infliger à ce groupe de personnes ayant perturbé, le concours.

La même commission doit, également, en accord avec les autorités compétentes, examiner la possibilité de proposer d’autres sujets, dans un bref délai, pour permettre aux candidats de la région de Kanem, dont le concours a été suspendu de recomposer les épreuves.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :