Sécurité : l’Allemagne offre un dispositif de contrôle du terrorisme transfrontalier

Sécurité : l’Allemagne offre un dispositif de contrôle du terrorisme transfrontalier

Le ministre de l’Administration du Territoire, M. Mahamat Ali Hassan, représentant son collègue de la Sécurité Publique et de l’Immigration a inauguré ce  9 mars 2016,  la station des gardes-frontières de Nguéli.

Ce poste de police-frontière a été édifié par la République Fédérale d’Allemagne à hauteur de 198 millions Fcfa, pour améliorer la coopération régionale et renforcer les capacités de la police tchadienne. La mise en place de postes de police-frontière modernes, vise à contribuer à la lutte contre la criminalité transfrontalière, le terrorisme et l’immigration clandestine, à travers la surveillance des frontières, le contrôle des marchandises et de la migration, particulièrement dans les milieux ruraux et transfrontaliers.

Pour le Tchad, révèle M. Rico Langeheine, ce programme doit préparer la Police nationale à répondre, plus efficacement, aux demandes et concepts amenant à sécuriser strictement la population à long terme. Selon le Directeur régional pour l’Afrique Subsaharienne et du Sahel, représentant le ministère fédéral des Affaires étrangères d’Allemagne, M. Georg Schmidt, il faut isoler le terrorisme, sans isoler le Tchad et la sous-région.

Dans cette stratégie d’assurer la sécurité du pays en vue de son développement, note-t-il, le contrôle frontalier est essentiel. M. Georg Schmidt, fier du partenariat germano-tchadien à cet effet, espère, vivement, que les nouvelles installations du poste-frontière de Nguéli faciliteront le travail de la Police nationale.

L’Allemagne et le Tchad s’attèlent à vaincre le terrorisme dans la sous-région, en s’inscrivant dans le but du Projet d’Appui de la réforme des Forces de Sécurité Intérieure (PAFSI).

Source Le Progrès

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :