Sécurité : la France intensifiera sa coopération avec la force du G5 Sahel

Le président français, Emmanuel Macron, a bouclé sa visite officielle de travail au Tchad, en fin de soirée du dimanche 23 décembre 2018. Sa visite a été sanctionnée par une conférence de presse conjointe. Des annonces importantes ont été faites, sur plusieurs sujets dont le renforcement de l’appui de la France en faveur de la force du G5 Sahel, la stabilisation de la zone du Sahel et du bassin du Lac Tchad.

Le président Emmanuel Macron prend l’engagement de la France, pour accompagner et renforcer la coopération régionale, sous toutes ses formes. Il assure que son pays sera particulièrement présent pour accélérer le soutien de l’Union Européenne. Selon lui, 55 millions d’Euro doivent être débloqués.  

« Comme je l’avais annoncé au Nigeria, nous sommes en train d’accompagner plusieurs projets, en faveur des populations du Lac Tchad. Des projets concrets, à hauteur de 20 millions d’Euro qui sont indispensables, si on veut éviter, la déstabilisation de la population dans la région et éviter que les djihadistes, ne gagnent du terrain. Plus largement, je partage, l’analyse, du président Idriss Déby Itno, qui insiste sur la plus grande implication de la communauté internationale. Nous aiderons donc à ce que celle-ci advienne » soutient le chef de l’Etat français.

Sur le Sahel, le président de la France indique que depuis le début de son mandat, il est venu à six reprises dans la région. « Je me suis beaucoup engagé pour que nous développions le G5 Sahel. Il est un complément indispensable sur le plan sécuritaire, de l’implication de Barkhane. J’ai rendu un hommage à nos forces, et à nos soldats. Ils assurent la sécurité de vos pays, avec beaucoup de courage. Ils le font au service des populations. Ils le font avec un esprit de partenariat unique avec l’ensemble des forces de G5 Sahel » soutient-il.

Le chef de l’Etat français, rassure de l’accompagnement de son pays également par un travail, en matière de développement. Il rapporte que, l’Alliance Sahel, lancée en 2017, contribuera à hauteur de 1,3 milliards d’Euro, au financement des projets prioritaires. La France a apporté 220 millions d’Euro. Ces projets seront déployés au fur et à mesure des avancées sur le terrain sur le plan sécuritaire.

Le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby Itno, explique que si les pays du Sahel ont tenu jusque-là dans la lutte contre le terrorisme, c’est grâce à l’accompagnement de la France. « Elle ne nous a jamais abandonnés. Elle est avec nous, elle a été avec nous malgré les pertes en vies humaines et matérielles » salue-t-il.

D’après Idriss Déby Itno, la stratégie à mettre en place, est une stratégie commune pour les pays membres du G5 Sahel avec le soutien de la France. Puisque la seule force aujourd’hui, qui soutient ces pays sur le terrain, qui fait face au terrorisme, c’est la force française. « Jusqu’à nos jours, si nous avons eu un appui quelconque, c’est l’appui de la France. Nous n’avons pas eu d’autres appuis. Pour rendre cette force opérationnelle, nous avions besoin au départ de plus de 400 millions de dollars. Sur ce montant, nous avions eu autour de 150 millions dont une contribution significative de la France » précise le président tchadien.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :