Sécurité : 33 présumés malfrats arrêtés par la police nationale

Sécurité : 33 présumés malfrats arrêtés par la police nationale

La police nationale a présenté 33 présumés brigands le mercredi 28 juin au commissariat central de N’Djamena. Ce sont entre autres des jeunes âgés d’environ 18 à 35 ans.

D’âpres la police nationale ces présumés malfrats sont arrêtés pendant la période de ramadan pour braquage, assassinat, vol et complicité de vol. Le porte-parole de la police nationale, Paul Manga a déclaré que ces présumés criminels opéraient dans la ville de N’Djamena durant cette période. De préciser que parmi eux, il y a une dame à la vingtaine révolue.

Le porte-parole de la police nationale rappelle que les modes opératoires sont toujours les mêmes. Paul Manga affirme que parmi ces bandits, ceux opérant à farcha dans le 1er arrondissement ont avoué leurs crimes. Signalant qu’il y a des conducteurs de motos taxis dans ce groupe de malfrats, le porte-parole de la police nationale a rappelé aux conducteurs des motos-taxis que le transport de plus de eux personnes est strictement interdit.

De ce fait, il interpelle la population d’être vigilante et de dénoncer tout malfrat à la police nationale. Selon Manga, ces malfrats seront mis à la disposition de la justice pour des mesures qui s’imposent.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :