mercredi 20 octobre 2021

L'action d'Oxfam sur la sécurité alimentaire au Tchad

Après avoir répondu à l’urgence de la crise alimentaire qui sévissait en Afrique de l’Ouest en 2012, Oxfam est également aujourd’hui à la recherche de solutions durables qui permettraient de réduire la vulnérabilité des populations, y compris celle du Tchad, face à la prochaine sécheresse.

L’année dernière, alors que l’insécurité alimentaire menaçait toujours 2,1 millions de Tchadiennes et de Tchadiens, Oxfam a apporté une assistance ciblée à 200 000 personnes pauvres au cours de la contre saison dans les régions de Bahr El Gazal, Guéra et Silla, notamment sous forme de distribution générale de denrées alimentaires mais aussi de transferts monétaires pour permettre aux bénéficiaires
d’acheter ce dont ils avaient besoin.

Oxfam travaille aussi au renforcement des systèmes locaux d’alerte rapide et à l’amélioration des moyens de subsistance des personnes vulnérables sur le long terme, par exemple en établissant des jardins maraîchers et des réserves pour stocker les aliments en prévision des temps plus difficiles. Dans la région de Bahr el Gazal, la plupart des communautés dépendent de leurs animaux pour obtenir les revenus qui leur permettront d’acheter à manger, mais les sécheresses successives ont réduit la quantité de denrées alimentaires et de pâturages disponibles. L’insuffisance des soins vétérinaires a également provoqué une hausse de la mortalité animale, ce qui ne fait qu’accentuer la pauvreté de communautés déjà vulnérables. Oxfam a contribué à l’introduction de banques de céréales et d’aliments pour animaux et, par l’établissement d’un programme vétérinaire, à l’amélioration des soins animaliers.

En outre, Oxfam a établi des jardins maraîchers dans 29 villages de la région de Bahr el Gazal et fourni à chacun d’entre eux une pompe à eau motorisée, du carburant, des outils et des graines pour stimuler le rendement des cultures et la diversification des aliments. Grâce à la culture de différents types de légumes, les récoltes seront étalées sur l’année et les communautés profiteront d’un approvisionnement alimentaire plus fiable et plus nutritif qui permettra d’améliorer pour de bon leurs conditions de vie

Source: Rapport sur la situation alimentaire dans le monde

Laisser un commentaire

économie

AUDIO : « fixer le prix d’un être humain ne fait pas partie de mes prérogatives en tant que gouverneure », Diamra Betolngar, gouverneure...

AUDIO-L’accord de Koumra concernant la réparation civile, suscite toujours des réactions. Se sentant accusée, la gouverneure de la province du Mandoul, Mme Diamra Betolngar...

Tchad : 8 nouveaux membres complètent le comité d’organisation du dialogue national inclusif

A travers l'arrêté No 1981 du 15 octobre 2021, mais qui n'est rendu public que ce jour, le Premier ministre Pahimi Padacké Albert, nomme...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
465 votes · 466 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité