Santé : le personnel des services d’urgence se forme pour mieux prester

Il se tient du 10 au 15 octobre 2019, à l’hôpital de la Renaissance de N’Djamena, une formation du personnel de la santé sur les services d’urgence. Cette formation est le résultat de l’interpellation des services hospitaliers par les autorités sanitaires du pays, en juin 2019.

L’accueil et l’administration des premiers soins dans les hôpitaux de N’Djamena laissent à désirer. C’est pourquoi il se tient à l’hôpital de la Renaissance de N’Djamena, du 10 au 15 octobre 2019, une formation des urgentistes appartenant aux dix hôpitaux de la capitale.

Cette formation de cinq jours est la suite logique de celle qui a eu lieu du 17 au 22 juin 2019 toujours au sein dudit hôpital.   Selon Christophe Bassengué Gustave, directeur de cet hôpital, la formation de ce personnel médical et paramédical intervient suite à l’interpellation des centres hospitaliers par les autorités en charge de la santé publique, en juin 2019.

Elle regroupe les infirmiers des blocs opératoires, les anesthésistes, les médecins et autres venus des dix hôpitaux de la capitale.  L’objectif visé par cette formation est l’amélioration de la performance des services d’accueil des urgences des centres de santé et les grands hôpitaux de N’Djamena.

Dans sa présentation, Dr Alexis Célestin, venu de la France a particulièrement mis l’accent sur les malaises et les syncopes aux urgences, les intoxications médicamenteuses, les troubles hydroélectriques aux urgences et la prise en charge des personnes âgées en situation d’urgence.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :