Santé : la tomate, une alliée bio contre le cancer

ALIMENTATION – Elle est devenue un ingrédient présent dans la cuisine tchadienne. La tomate, ce fruit consommé comme légume est incontournable en cette saison. Elle est bonne pour la santé donc pas besoin de modérer sa consommation.

Au marché de Dombolo, dans le 4e arrondissement, dès 6h des centaines de caisses sont déchargés des minibus venus de Loumia, Mani ou encore Dourbali. Sur ces caisses, des numéros de téléphone, des chiffres et des noms de groupement figurent pour éviter de perte. A l’intérieur, des tomates de différentes variétés cultivées ici.

Le ballet des clients peut commencer car c’est de ce marché mais aussi du marché Choléra que proviennent les tomates que nous avons sur les étals dans les marchés de la capitale. Au marché Dombolo, on négocie la caisse directement avec le producteur, son représentant ou un grossiste.

« Ce sont les premières récoltes donc les caisses sont encore chères. En ce moment une caisse est à 11 000 F CFA. Dans les semaines à venir on va descendre jusqu’à 9 000 F CFA », indique Adam Ali, vendeur pour le groupement Al Nima de Mani.

Une cargaison de tomates exposée au marché de Dombolo

En effet, les tomates sont cultivées toute l’année mais dans la période allant du mois de décembre à mars, la production est riche et abondante. La tomate est une plante de climat tempéré. La température idéale pour la  croissance de la tomate est 15° et 25° C.

Deux clientes s’approchent d’un vendeur et discutent avec lui. Puis elles vident le contenu d’une caisse dans deux paniers. « Nous nous sommes associées pour acheter la caisse à 9 500 F CFA. Nous partons au marché de Moursal, nous sommes vendeuses de légume là-bas », nous confie l’une des clientes.

Manger crue ou cuite, la tomate contient des nutriments très bon pour la santé. En fait, la tomate contient une molécule qui lui donne sa couleur rouge et qui est un antioxydant.

« Le nom scientifique de la tomate est Soanum Lycopersicum.  Lycopersicum vient du nom de la molécule qui se trouve en grande quantité dans la tomate : le lycopène, un anti oxydant très efficace qui lutte contre le cancer de la prostate chez les hommes et le cancer du sein. On trouve des vitamines dans la tomate, des provitamines comme le bêtacarotène qui sous l’action d’une enzyme appelée la carotenaze au niveau des intestins se transforme en retynole c’est à dire la vitamine A », souligne le Pr Soudy Amir Ibrahim, nutritionniste et responsable du laboratoire Boitechnopole de l’institut de recherche pour l’élevage et le développement (IRED)

Il ajoute : « la tomate est riche en eau, elle contient 90% d’eau  donc elle a un facteur hydratant prononcé. Elle contient également des oligoéléments tels que le chrome, le potassium. La tomate accélère la digestion car elle est riche en fibre. »

Avec de salade accompagnant un bon poisson braisé ou simplement tourné avec un peu d’huile et de sel, la tomate est alliée bio pour lutter contre le cancer. Mais assurer vous de bien les laver avec de les consommer crues.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :