Saleh Makki en liberté provisoire

Au Tchad, le député et nouveau trésorier de la Coordination des partis pour la défense de la Constitution (CPDC) – principale coalition de partis d’opposition – a été remis en liberté, ce mercredi 25 septembre. Saleh Makki avait été arrêté le 1er mai dernier, avec d’autres personnalités civiles et militaires, toutes accusées d’avoir tenté de déstabiliser l’Etat. Saleh Makki est la dernière de ces personnalités à avoir bénéficié d’une remise en liberté provisoire. De source judiciaire, on affirme que la procédure suit son cours et que le juge d’instruction devrait bientôt remettre ses conclusions.

Source: RFI

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :