dimanche 27 novembre 2022

Riposte à la Covid-19 : la Banque mondiale offre 15 ambulances au ministère de la Santé publique

La Banque mondiale a doté le ministère de la Santé publique de 15 ambulances dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. La cérémonie de remise des clés de ces véhicules a eu lieu ce samedi dans la cour dudit ministère.

La remise de ces 15 ambulances au ministère de la Santé entre dans le cadre du projet de préparation et de riposte stratégiques à la Covid-19. Un projet global qui soutient l’acquisition des équipements essentiels, la formation du personnel médical et de laboratoire, la surveillance épidémiologique dans les points d’entrée au Tchad et la stratégie de communication pour la prévention de la Covid-19.

En remettant les clés des 15 ambulances au secrétaire général du ministère de la Santé publique, le représentant résident par intérim de la Banque mondiale au Tchad, Edmond Bagdé Dingamhoudou a souligné que c’est « un grand soulagement pour tous les acteurs car l’apport de ces moyens roulants sera très bénéfique pour les populations vivant dans l’arrière-pays, qui peuvent désormais être atteintes facilement sur le terrain ».

Edmond Bagdé Dingamhoudou a assuré que tant que les efforts du Tchad en matière de campagne contre la propagation du coronavirus se poursuivent « efficacement » sur le terrain, les ressources « ne constitueront pas une limite pour l’achèvement de cette lutte ».

Le secrétaire général du ministère de la Santé publique, Dr Ismaël Barh Bachar, a quant à lui salué l’engagement et la solidarité de la Banque mondiale et de tous les partenaires qui ont permis au Tchad « d’une part de faire face à cette maladie et d’autre part le renforcement de notre système de santé ». Car, se félicite-t-il, l’apport des partenaires a permis au Tchad de circonscrire la maladie à coronavirus.

La remise des clés des ambulances

Les clés des ambulances ont été remises sur le champ aux délégués sanitaires de 15 provinces bénéficiaires. Au nom de ses collègues, le délégué du Logone oriental, Dr Ali Soumaïne Baggar, s’est dit reconnaissant. Car, souligne-t-il, ces véhicules vont non seulement permettre de contrecarrer la Covid-19 mais aussi contribuer à pallier un des facteurs importants de la mortalité maternelle qui est le retard dans le transport des patientes vers les structures sanitaires.

Laisser un commentaire

économie

Laï, une vieille ville économiquement paralysée

L'une des premières villes du Tchad, Laï est toujours à la traine, en termes de développement économique.Voici quelques facteurs qui limitent sa croissance. Laï, c’est...

Sila : le gouverneur convoque une réunion sur la sécurité

Le gouverneur de la province du Sila, Général Ismail Yamouda Djorbo a présidé le samedi 26 novembre 2022, une réunion de sécurité avec les...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1030 votes · 1031 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité