Revue de presse au Tchad : semaine du 28 novembre au 4 décembre 2016

Revue de presse au Tchad : semaine du 28 novembre au 4 décembre 2016

«Deby roulé dans la farine», titre à sa Une Abba Garde qui souligne que, dans un article sur la supposé vente des 60 villas du quartier Sabangali, la commission technique constituée des ingénieurs tchadiens et ceux commis par l’ambassade des États-Unis d’Amérique au Tchad, évalué une villa a 320 millions FCFA alors que les entreprises attributaires l’ont facturé à 1.197.972.039 FCFA. Selon notre confrère Abba Garde, l’ancien ministre de l’urbanisme, de l’habitat, des Affaires foncières t du domaine, le ministre des Finances le ministre secrétaire général du gouvernement et le parrain du marché Adoum Younousmi Bernard, sont dans le secret de cette magouille hallucinante orchestrée en 2013. Pour le trimensuel, dans la forme, le marché négocié ne porte pas un numéro malgré qu’il soit signé par le chef de l’État.

«Grands et petits orchestres de la pagaille gouvernementale», titre a sa Une L’ÉCLAIRAGE. Le journal Éclairages estime que, certains membres du gouvernement se livrent à des déclarations intempestives, au mépris de la hiérarchie. C’est une véritable cacophonie, lance Éclairage qui note que, le gouvernement de Pahimi Padacké Albert est dans une incohérence et incapacité tragique doublée d’indiscipline et de fanfaronnant. «Chacun veut prouver que la seule référence c’est lui, au mépris de l’exigence d’harmonie qui, dans un orchestre, fais obligation aux ténors et aux tambours de moduler leur prestation et de se régler sur le reste de l’orchestre», décrypte le journal Éclairages.

N’Djaména Hebdo s’interroge en ces termes «Qui arrêtera donc jacques Haroun  Kabadi», car pour le confrère, il est désormais évident pour tous qu’en dehors de sa propension à la prédation, ce prétendu agronome rompu aux mœurs siciliennes manque cruellement d’intelligence et n’excelle que dans les initiatives malheureuses et criminelles et le journal de de poursuivre que Kabadi s’est attelé à l’organisation d’une rébellion des députés  de la majorité.

Pour le journal Le Potentiel, le même Kabadi est dans le collimateur des comploteurs. Le confrère révèle que, des esprits retors issus de Bamina veulent mettre à prix la tête du président de l’Assemblée nationale. Réussiront-ils à renvoyer l’agronome de Kyabé sous les manguiers de ses ancêtres avant de quitter le navire MPS qui prend l’eau? S’interroge notre confrère.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :