Revue de presse au Tchad : Semaine du 26 au 3 mars 2018

Revue de presse au Tchad : Semaine du 26 au 3 mars 2018

Le tour de l’horizon dans les colonnes de vos différents titres, dit long sur la crise que traverse le Tchad. En moyenne un tiers des pages des journaux sont consacrées à la crise sous différents traitements.

« Les verbiages de Pahimi » titre L’Observateur du 28 février au 07 mars 2018. Le journal revient sur   la sortie du Premier en date du 23 février avec les partenaires sociaux. Pour L’Observateur, cette sortie loin d’être une panacée à la souffrance des Tchadiens, est plutôt insultante à l’égard des Tchadiens.  Nos confrères rapportent que le Gouvernement en voulant appliquer la loi 032 pour le mois de février vient aggraver la situation. « Chaos social » ainsi résume Abba Garde du 28 février au 10 mars la situation que traverse le Tchad. Trois faits majeurs sont mis en exergue par l’œil du journal. Les travailleurs qui ne reculent pas, l’opération 3 jours sans carburant dans le Mayo Kebbi Ouest et le Boycott du 8 mars par les femmes. Face à tout cela, « le pouvoir ne répond que par le mépris » souligne t-il. Abba Garde a donné les premiers résultats de l’audit de diplômes. Il informe que 7500 diplômes douteux sont décelés. La majorité vient de l’étranger. Le Quotidien Progrès du 26 février informe que les syndicats orientent le Gouvernement vers d’autres sources d’économie.

Relations Tchad-Qatar-Glencore : le revirement spectaculaire de N’Djamena est l’analyse que fait actuellement L’Observateur sur la situation.  Pour le journal le Tchad est obligé de faire recours au pétrodollar parce qu’il a joué toutes ses cartes avec d’autres partenaires. Le trimensuel Abba Garde quant à lui qualifie cet accord de comédie. Il informe qu’ « à l’intérieur de cette dette, il y a six autres dettes que le Gouvernement a tenu au secret ». Abba Garde s’interroge sur le fait que le Gouvernement ne dise pas combien on a remboursé et combien, il reste.

De plain-pied dans la Semaine nationale de la femme tchadienne, le Bihebdomadaire L’Info dans une analyse de sa parution du 1er au 4 mars, demande de prendre en compte les aspirations de la femme rurale. Le reporter a décrit la situation de la femme rurale pour qui les politiques se prononcent souvent, mais qui malheureusement voit sa situation aller de mal en pis.

Bon début de semaine!

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :