Revue de presse au Tchad : semaine du 14 au 21 septembre 2020

Revue de presse au Tchad : semaine du 14 au 21 septembre 2020

La composition de la nouvelle équipe dirigeante du Cadre national de dialogue politique (CNDP) et l’élection du bureau exécutif de la Chambre de commerce, d’industrie d’agriculture, des mines et de l’artisanat (Cciama) dominent largement l’actualité de cette semaine.

Pour le CNDP « On se bouffe le nez ! », s’exclame L’Observateur à sa Une. Selon l’auteur de l’article, des brouilles, des tractations, des bras de fer et des coups bas auxquels se livrent certains chefs des partis politiques pour intégrer le CNDP, laissent perplexes les Tchadiens qui s’intéressent à la vie politique. Ces leaders politiques viennent là-bas, non pas pour défendre les idéaux du processus démocratique ayant pour objectif primordial, l’organisation des élections libres, transparentes et apaisées. Le cadre national de dialogue politique qui, comme son nom l’indique, semble être détourné de ses objectifs. Cette institution est devenue une entreprise pourvoyeuse d’emplois pour certains hommes politiques tchadiens, peut-on lire dans le journal L’Observateur.

Le Visionnaire souligne pour sa part : Composition de la nouvelle équipe du Cndp « Un piège à con pour les contestataires ». Selon l’auteur de l’article, renouvelé le 1er septembre 2020, le nouveau bureau du CNDP ne fait pas l’unanimité et continue d’enregistrer des contestations du côté d’une aile de l’opposition démocratique. Mais au fond, ont-ils signé la déclaration du 13 juillet dernier au siège de l’Union pour le renouveau et la démocratie (URD), les yeux fermés ? peut-on lire dans ce tabloïd.

L’hebdomadaire La Voix rapporte que, « La réhabilitation des ex employés de la société de raffinage de N’Djaména, piétine ». Selon le journal, 64 employés nationaux de la SRN ont été congédiés en 2019. Un comité interministériel a été mis en place, le 22 janvier 2020, pour étudier les possibilités d’une réhabilitation. Mais, neuf mois après, rien ne bouge. Ce licenciement est justifié par l’incompétence des concernés, peut-on lire dans la dernière livraison de La Voix.

Parlant de la nouvelle composition de la Cciama, N’Djaména Hebdo : titre, « Ali Adji terrasse Amir Adoudou ». Selon l’auteur de l’article, Ali déboulonne Amir Adoudou Artine de la Cciama, au terme d’une élection tumultueuse organisée le vendredi 12 septembre 2020. Il remporte haut les mains la presidence de la Cciama par 65 voix contre 41. Le Visionnaire, poursuit que « Ali Adji Mahamat Seid, élu président ». 5 jours après l’installation officielle des élus consulaires de la Chambre de commerce, le 5 septembre dernier, l’assemblée générale de cette institution a élu un nouveau bureau exécutif, pour un mandat de 4 ans. Ainsi, Ali Adji Mahamat Seid, de l’alliance consensus devient le nouveau président pour le mandat 2020-2024.

Rendez-vous, la semaine prochaine pour d’autres actualités.
Fred Zongo

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :