Revue de presse au Tchad : Semaine du 08 au 13 janvier 2018

L’abattement des salaires des fonctionnaires de l’État, voilà le terme qui a dominé l’actualité des journaux en ce début d’année. Tous les journaux ne sont pas passés à côté. La hausse du prix de carburant à la pompe, les conséquences de la nouvelle loi des Finances ne sont pas restés sans bruit.

L’Observateur du 10 au 17 janvier 2018 a qualifié à sa Une le projet d’abattement des salaires des fonctionnaires de « L’électrochoc ! » L’hebdomadaire a représenté le scénario par une caricature dans laquelle le président Idriss Déby Itno donne l’ordre à son ministre des Finances, Abdoulaye Sabre Fadoul de couper les salaires sous le regard malheureux des syndicats. Le journal pense qu’avec les 16 mesures, si ce décret arrive à être signé ça serait un coup de grâce pour les fonctionnaires avec cette cherté de vie. Entre ses lignes, L’Observateur souligne que « Déby a montré ses limites », faisant référence aux messages de fin d’année adressés à la nation le 31 décembre. Pour le journal, il n’y a rien de nouveau que les Tchadiens puissent retenir.

Le Visionnaire du 11 au 17 janvier 2018 a fait lui aussi une représentation caricaturale de la situation. Il a mis l’accent sur la position des syndicats qui restent intransigeants face au projet d’abattement des salaires des fonctionnaires. « L’État veut soumettre les travailleurs à la diète », résume le journal. Sur les grandes annonces du président Déby lors de son message de vœu à la nation, Le Visionnaire se demande « Déby tiendra-t-il parole » pour les législatives de 2018.

« Front social en ébullition », titre Le Sahel du 11 au 17 janvier 2018. Pour l’hebdomadaire alors que le salaire des fonctionnaires risque d’être « sabré », la nouvelle loi des Finances augmente le prix du carburant, gaz et autre. Des mesures qui ne passent pas pour les syndicats qui campent sur leur position.

Le quotidien Progrès du jeudi 11 janvier 2018 a rapporté les conclusions de la dernière rencontre des syndicats avec le Gouvernement. Des négociations qui selon le quotidien ont abouti à la renonciation des abattements des salaires des fonctionnaires. Pour Le Progrès, « une autre variante est à chercher pour économiser 30 milliards FCFA ».  C’est dans cette même perspective que le bihebdomadaire de service public, L’Info du 11 au 14 janvier 2018 a cité le président de l’Union des Syndicats du Tchad, Barka Michel qui dit que le Gouvernement doit chercher les solutions dans la bonne gestion des recettes.

Dans l’arène politique, le 1er congrès ordinaire du FAR/parti fédération après 25 ans d’existence est vu par L’Observateur comme « le congrès du siècle ». Rencontre au cours de laquelle le coordonnateur exécutif Yorongar Ngarlejy Le Moiban est reconduit à la tête du parti. Le journal s’interroge « si l’on reproche à Déby de s’éterniser au pouvoir sans alternance, que dirons-nous de certains fondateurs des partis politiques, qu’ils soient du parti au pouvoir comme de l’opposition ? Le Visionnaire dans sa parution a donné la parole à l’ancien maire de la ville de Moundou, Laoukein Kourayo Médard. Une interview dans laquelle Médard a déclaré que « Le Tchad a cessé d’exister…” Pour le président de la Convention tchadienne pour la paix et le développement (CTPD) « Déby veut pousser les gens à la rue ».

Bon début de semaine!

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :