Revue de presse au Tchad : semaine du 07 au 13 septembre 2020

Revue de presse au Tchad : semaine du 07 au 13 septembre 2020

L’inculpation de l’ancien ministre du pétrole, Djérassem Le Bemadjiel, et les résultats de la première série du Bac 2020, dominent largement l’actualité de cette semaine.

« Bémadjiel ou ‘’le pays est mauvais’’ », titre N’Djaména Hebdo à sa Une. Selon l’auteur de l’article intitulé, Djérassem dans le pétrin de l’Ige, l’ancien ministre de pétrole et des mines, Djérassem Le Bémadjiel est entre les mains des autorités judiciaires depuis la matinée du 2 septembre 2020. C’est suite à une plainte de l’Inspection générale d’Etat (IGE) qui l’accuse de détournement des deniers publics, utilisation illicite des biens de l’Etat, corruption, atteinte à la fortune publique, abus de fonction et de confiance, enrichissement illicite, complicité de détournement des deniers publics et entrave au bon fonctionnement de la justice. Ce sont les principaux chefs d’accusation à lire dans la plainte que l’IGE a transmise au procureur général près la cour d’appel de N’Djaména le 18 août. L’institution annonce avoir relevé plusieurs irrégularités et des fautes de gestion, après une mission de contrôle, peut-on lire dans le journal N’Djaména Hebdo.

L’Observateur souligne pour sa part, « Le péché de Djérassem… », à sa Une. Selon l’auteur de l’article, arrêté dans son salon, comme un vulgaire malpropre, le 2 septembre dernier, l’ex-ministre du pétrole, Djérassem Le Bémadjiel a été inculpé et placé sous mandat de dépôt. Il passe d’une audition à une autre, entre la police judiciaire, la cour suprême et le palais de justice. Quels sont les faits qui lui sont reprochés ? s’interroge l’hebdomadaire, qui note, 8 chefs d’accusation.

L’Hebdomadaire Le Visionnaire rapporte que, « Djérassem épinglé. Mais ceux-là… A quand leur interpellation ? ». Selon l’auteur, Djérassem était tranquille dans le secteur privé, lorsque le chef de l’Etat a fait appel à lui, pour le faire monter au sommet de l’honneur, avant de le laisser tomber comme un oiseau aux ailes cassés. Si dans la principale affaire à lui reprochée, celle de la négociation avec Glencore, l’IGE a pu déceler des failles, il suffira aux enquêteurs du contrôle d’Etat de jeter un regard sur le rapport Lorenz Kummer sur la gouvernance des revenus pétroliers au Tchad qui qualifie le Tchad de société anonyme. En fait « Tchad SA », c’est l’appellation caricaturale par laquelle les auteurs caractérisent la gestion des revenus pétroliers tchadiens, telle que faite par trois familles et leurs proches. Et si l’IGE est sérieuse, elle doit interpeller toutes les autres personnes, peut-on lire dans Le Visionnaire.

« La déchéance ? », s’interroge La Voix, à sa Une. Selon le journal, traqué plus de deux ans par la gendarme financier, l’ex ministre du pétrole, Djérassem Le Bémadjiel, est arrêté le 2 septembre dernier. Et a été inculpé pour détournement de biens publics, enrichissement illicite et corruption. Est-ce le début d’une déchéance ? sachons garder raison, a rapporté l’Hebdomadaire.

L’éditorialiste du journal N’Djaména Hebdo, souligne que la mention est catastrophique au Bac de cette année. Selon le journal, le taux de réussite est bas. On connait depuis plusieurs années la limite de notre système éducatif. Cette limite est accentuée avec la crise sanitaire provoquée par la Covid-19. L’Observateur informe pour sa part que, selon les résultats du bac 2020, il y a 18 037 admis d’office sur 87 500. Il n’y aura pas d’alternance de séries dans la composition, comme ce fut le cas à la première série.

Rendez-vous, la semaine prochaine pour d’autres actualités.

Fred Zongo

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :