Revue de la presse au Tchad : semaine du 15 au 21 aout 2016

Revue de la presse au Tchad : semaine du 15 au 21 aout 2016

Au cours de la semaine qui vient de s’achever, les journaux se sont largement occupés par la formation du nouveau gouvernement du cinquième quinquennat d’Idriss Deby Itno.

« Le gouvernement de l’alliance… » C’est le titre de la Une de l’hebdomadaire Le Visionnaire. Pour le visionnaire, au titre du décret 518 du 14 août 2016, le premier gouvernement du cinquième mandat a été formé. Il est composé de vingt-huit ministres et dix secrétaires d’État. Le visionnaire de continuer en relevant que bien qu’il y ait des départs et des arrivées, il existe également les indéboulonnables qui sont restés à leurs postes. Il illustre ce propos avec les images des membres du gouvernement issu de l’alliance avec le parti au pouvoir.

« Les nominés de Pahimi II » titre à sa une l’hebdomadaire Le Sahel. Pour notre confrère, le nouveau gouvernement de Pahimi Padacké Albert est enfin connu. À scruter de près cette équipe, certains analystes ont déjà prédit un réaménagement précoce avant le mois de février. Les six mois à venir s’annoncent difficiles surtout que les grands absents sont les autres candidats de l’opposition à l’élection présidentielle qui ont fait « défection » poursuit-il. « Remaniement, les récompensés, les déçus » relève pour sa part l’hebdomadaire Le Pays à sa Une. Selon lui, l’accouchement a été difficile. Il a fallu une semaine pour que naisse le gouvernement de Pahimi Padacké Albert II. Même nombre de ministres dont huit femmes et quelques alliés récompensés souligne-t-il. Il illustre son titre avec la photo des nouveaux entrants qu’il qualifie des récompensés et les candidats malheureux des déçus.

Pour l’hebdomadaire L’observateur, « Le premier gouvernement du 5e mandat est une remise au pas timide ». Selon L’observateur, c’est le 14 août dernier, soit une semaine après l’investiture du chef de l’État, que le 1er gouvernement du 5e mandat a été rendu public. Malgré le suspens qui a duré toute une semaine, poursuit-il, Albert Pahimi Padacké n’a pas réussi à se débarrasser des poids lourds du régime, de son gouvernement.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :