[Reportage]: retour sur une journée historique pour les Sarhois

[Reportage]: retour sur une journée historique pour les Sarhois

HYDRAULIQUE – La STE a inauguré un forage de production d’eau potable le 17 janvier 2020 dans la ville de Sarh. Retour sur une journée historique pour les populations de la province.

Sarh, la ville historique du Tchad. Cette ville rappelle aux uns des souvenirs, aux autres le patrimoine culturel du Tchad. La ville vit au rythme de la nouveauté ses deux derniers jours. Une présence étrangère colore la ville. D’un côté, une forte délégation accompagnant la Société tchadienne d’eau (STE) et le ministère de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche. De l’autre côté, une délégation conduite par le secrétaire général adjoint du Mouvement patriotique du salut (MPS), Jean-Bernard Padaré. 

Il est 7 heures à peine dans les rues de Sarh. Écoliers, collégiens et étudiants se précipitent vers les salles de classe. Pendant ce temps, nous faisons un tour dans la ville afin de nous enquérir de la mobilisation. Ici, tout le monde s’oriente vers un seul lieu, la Société tchadienne d’eau. 

Les élèves du lycée féminin de Sarh
Credit photo : Tchadinfos.com/ Adelph

Du marché central de Sarh au lycée féminin, le monde se bouscule. Tout le monde est pressé pour aller se faire une place. Juste à quelques mètres de là se trouve le siège la STE, siège de la province du Moyen Chari. Pas très tôt, toute l’assistance s’est installée et pendant ce temps, il est 8 heures et demie.

Au son des sirènes, les autorités arrivent et parmi eux, le ministre de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche, le gouvernement de la Province du Moyen-Chari et la directrice de la STE. Comme des héros, ils sont accueillis par la foule, qui elle, rayonne aux couleurs Mpsistes.

Aussitôt installés, la cérémonie commence. Les autorités donc le chef de canton, le député de Sarh, le secrétaire général adjoint du MPS, chargé de communication, le gouverneur, la directrice de la STE, Koubra Hissein Itno, puis le ministre de l’environnement, d’Eau et de la Pêche, Brahim Djamaladine Mahamat ont pris la parole. D’aucuns pour exprimer leur satisfaction pour cette page historique que la ville vient de tourner. D’autres, pour louer les efforts de la direction générale de la STE et ceux du gouvernement pour la matérialisation de cet ouvrage.

Koubra Hissein Itno, directrice générale de la Société tchadienne d’eau
Crédit photo : Tchadinfos.com

Après son allocution, le ministre en charge de l’Eau a procédé à l’inauguration du forage de production d’eau. Mais à l’extérieur, pendant que le Ministre inaugure aux cotés des responsables de la STE le forage, une ambiance de fou est organisée par les moto-taximen de la ville. Eux aussi sont des baministes ? se demandent les passants. Affirmatif !  Tout le monde est avec le drapeau du MPS en main. A dire qu’on est à un meeting du parti au pouvoir. Mais qu’à cela ne tienne. La cérémonie se poursuit.

Le ministre ouvrant le château d’eau a été servi dans une calebasse remplie de cette même eau, conformément aux us et traditions de la province. Après cela, le temps de se disperser. Mais de toute façon, l’ambiance dans les locaux de la STE de Sarh est loin de finir.

La population se sert déjà de l’ouvrage

Aussitôt, une dizaine d’habitants se dirigent vers le point d’eau histoire pour s’en servir déjà. Il n’est pas trop tôt d’ailleurs. Les élèves du lycée féminin, elles, sont venues en nombre pour goutter à cette eau potable qui coule. Aux dernières nouvelles, c’est plus d’une dizaine d’années qu’une source d’eau potable n’a pas été trouvée dans la ville. Mais après prospection de la cité, la Société tchadienne d’eau, après plusieurs tentatives a enfin eu une source d’eau potable. A dire que les cerveaux qui ont dit « qu’il est impossible d’avoir d’eau non-bourrée de fer » ont tort.

A lire : inauguration du nouveau forage d’eau potable à Sarh

Une cérémonie qui réjouit la population. Pour le chef de canton de Sarh Mahamat Moussa Bezo, « C’est un ouf pour la population de Sarh de voir la STE inaugurer ce forage de production d’eau potable à haut débit. » Avant d’exprimer ses reconnaissances à la STE et par là, le gouvernement et son chef.

Un avis que partage un Sarhois. « Cet événement est arrivé à point nommé. C’est considéré comme la bonne année chez nous. Très longtemps, on est resté avec l’eau un peu rougeâtre. » Comme eux, plusieurs populations de la province bénéficieront de ce point d’eau.

La directrice générale de la STE a promis, tout comme le ministre, l’ouverture dans les prochains jours de deux sites qui permettront à la population de mener une vie paisible. Parce qu’on le dit, l’eau, c’est la vie.

Il faut donc souligner que la construction de ce forage est faite sur le fonds propre de la Société tchadienne d’eau. Ce projet aboutit après plusieurs échecs d’obtenir une bonne source d’eau.

Il est déjà 11 heures sur la grande voie qui côtoie le lycée féminin de Sarh. Sous un climat ensoleillé, les uns et autres regagnent leurs maisons et l’inauguration de ce site ne sera qu’une belle histoire à raconter.

Laisser un commentaire