Région du Lac : les Nations Unies, l’U.A et la Suède s’engagent pour renforcer le rôle des femmes dans le développement

Région du Lac : les Nations Unies, l’U.A et la Suède s’engagent pour renforcer le rôle des femmes dans le développement

Une mission conjointe de haut niveau des Nations Unies,  de l’Union Africaine et de la Suède s’est rendue à Bol, chef-lieu de la région du Lac, le jeudi 05 juillet 2018.  Cette mission conduite par le sous-secrétaire Générale des Nations Unies, Mme Amina Mohammed a visité les sites des différents projets portés par les femmes avec le soutien des Nations Unies.

C’est par le site de Koundouboul dans le Canton Bol, que la visite a commencé. Dans le cadre du « Projet de gestion des frontières pour la stabilité et la sécurité humaine au Sahel », mis en œuvre par le PNUD, des femmes du Lac se livrent aux activités de pêche. Grâce à l’appui à la promotion des activités génératrices des revenues à travers le Microcrédit ces femmes pêcheuses s’autonomisent progressivement.

Une autre étape importante de la mission est la visite du Bureau régional des femmes prédicatrices du Lac. Au total, 13 centres de femmes se sont regroupés pour former le bureau régional suite au Symposium Islam, dividende démographique et bien-être familial tenu à N’Djamena en 2018 avec l’appui de l’UNFPA. Ces femmes enseignent les valeurs de l’islam pour la non-violence, la tolérance la préservation de la paix etc.

Les différentes femmes qui composent la délégation se sont tour à tour prononcées pour saluer l’initiative et encourager les femmes du Lac à continuer la sensibilisation pour l’éradication de la secte Boko Haram. Il s’agit notamment de : Mme Amina Mohammed, Sous-Secrétaire Générale des Nations Unies, Mme Margot Wallstrom, Ministre des Affaires Etrangères de la Suède, Mme Binta Diop, Envoyée spéciale de l’Union Africaine sur les questions liées à la femme, paix et sécurité, Mme Phumzile Mlambo-Ngeuka , Directrice Exécutive de l’ONU femme, Mme Bience Gawanas, Conseillère Spéciale pour l’Afrique.

Selon Mme Binta Diop, Envoyée spéciale de l’Union Africaine sur les questions liées à la femme, paix et sécurité, il  s’agit d’une forte délégation de femmes qui vient pour voir comment prendre en main la question de développement. « Nous avons vu des projets qui peuvent transformer cette région », affirme-t-elle. « S’il faut combattre Boko Haram, il faut une armée forte, il faut la sécurité mais il faut également des projets de développement à travers les femmes et les jeunes », ajoute Mme Binta Diop. Mme Amina Mohammed, Sous-Secrétaire Générale des Nations Unies pour sa part a mis un accent sur le fait que le développement est prioritaire. Elle a promis de porter personnellement la voix des femmes au conseil de sécurité des Nations Unies.

La mission conjointe des Nations Unies, de l’Union Africaine et de la Suède au Lac a pris fin par une visite de courtoisie au Gouverneur de la région, Mahamat Abali Salah. Ce dernier tout comme la délégation estime que les femmes ont un rôle important à jouer pour la stabilité au Lac. Tout en saluant les efforts des agences des Nations Unies, il informe qu’un document établi pour la relance des activités tant économiques, éducatives que sociales dans la région a mis un accent particulier sur les femmes et les jeunes filles.

Laisser un commentaire