fbpx

Red Empire sensibilise des jeunes filles sur l’importance d’une autonomisation financière

Le club Red empire a organisé un café-conférence ce vendredi à la maison de culture Baba Moustapha. Objectif, motiver des jeunes filles sur entrepreneuriat féminin.

Selon les organisateurs, cette rencontre d’échange s’inscrit dans le cadre des activités marquants les célébrations de la semaine nationale de la femme tchadienne et de la Journée internationale de la femme.

Le panel était composé de Nabia Youkou Deko, journaliste-sociologue et d’Adrienne Ndoubayo, directrice des ressources humaines au ministère de la promotion des jeunes.

Pour sa première édition de café-conférence, Red Empire a choisi de discuter, avec des élèves, sur “L’autonomisation des jeunes filles pour un monde juste et équitable : innover pour un développement durable et inclusif.” Cette conférence s’est déroulée sous la modération de Gide Job, manager motivation.

Deux heures environs, les interventions, suivies de débats, ont permis “aux participants de comprendre comment entreprendre dans le milieu tchadien”, a indiqué la coordinatrice de Red Empire, Achta Kadre Saleh. Elle ajoutera qu’ “à travers cette activité, le Club Red Empire veut apporter sa contribution dans le processus d’autonomisation de la femme et de la fille dans notre pays.”

Le panel lors du café-conférence de Red empire

Le premier intervenant, Nabia Youkou, a axé son intervention sur la Politique nationale genre (PNG) dont le Tchad s’en est doté en 2017, ainsi que des textes internationaux qui garantissent les droits et promotion de la femme. Selon lui, “le concept genre est non seulement une question de développement, mais aussi, un outil d’analyse et de réduction des inégalités.”

Adrienne Ndoubayo, elle, est d’abord partie d’une explication de la notion d’autonomisation de la jeune fille. Ensuite elle a cité quelques moyens d’autonomisation, parmis lesquels la formation et l’entrepreneuriat. Enfin Adrienne a partagé son propre exemple d’entrepreneuriat afin de motiver les jeunes filles présentes dans la salle, à entreprendre en minimisant les obstacles et risques. Adrienne a incisté sur l’aspect nouveauté dans une idée d’entrepreunariat et aussi la passion qui doit guider ce choix.

Pour couronner le tout, ce café-conférence a pris fin sur une note de dégustation de tasses de café offertes par le club Red Empire.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 759

Guérisons : 444

Décès : 65

%d blogueurs aiment cette page :