RCA : scènes de pillages à Bangui

BANGUI – De nombreux pillages, commis par des gens armés mais aussi par des habitants de la capitale centrafricaine, avaient lieu dimanche à Bangui prise dans la matinée par les rebelles du Séléka, ont rapporté de nombreux témoins interrogés par l’AFP.

Profitant de l’anarchie régnante, des hommes armés, des rebelles mais aussi sans doute des brigands ou des membres des forces de l’ordre en civil ont procédé à des pillages de magasins, de maisons particulières et de voitures. La population prenait ensuite le relais, ont rapporté des témoins dans divers endroits de la ville.

Il y a beaucoup de pillages avec des gens armés. Ils cassent les portes, pillent et après la population vient, se sert aussi, a affirmé par téléphone Nicaise Kabissou, résident d’un quartier du centre.

Nous avons peur. Je ne sors plus, je reste dans ma maison, a-t-il ajouté.

Ils pillent dans les magasins, ils pillent aussi chez les particuliers quand ils voient des choses de valeur comme les voitures, ils prennent. Cela se passe dans les quartiers nord mais aussi dans le centre, a déclaré une habitante de Bangui.

Il y a des pillages à travers toute la ville, a résumé une source diplomatique.

Un des porte-parole du Séléka, Eric Massi a annoncé que les rebelles sont en train de (se) déployer dans l’ensemble de la capitale pour lancer les opérations de sécurisation et éviter les pillages.

La veille, il avait promis une tolérance zéro du Séléka contre toute exaction, pillage ou réglement de comptes.

La ville est tombée au terme d’une offensive de trois jours lancée pour renverser le président François Bozizé que la rébellion accusait de ne pas respecter des accords de paix signés en début d’année. Il restait introuvable après la chute du palais présidentiel dimanche.

(©AFP / 24 mars 2013 13h17)

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :