Ramadan sous la canicule, que font les fidèles pour tenir ?

Ramadan sous la canicule, que font les fidèles pour tenir ?

Observer le ramadan pendant cette période de grande chaleur n’est pas une chose aisée pour les fidèles musulmans du Tchad et surtout  pour ceux résidant à N’Djaména.

Les mois de mars, avril, mai voire juin sont des mois reconnus caniculaires à N’Djamena. Car, ce sont des mois où la température avoisine souvent les 49° à l’ombre. C’est malheureusement sous cette canicule que les croyants musulmans doivent accomplir leur devoir qui consiste à faire le jeûne pendant un mois. Comme dirait quelqu’un, une épreuve difficile mais pas impossible.

Pour faire face à cette situation et résister jusqu’à la fin de ce mois saint, certains fidèles sont obligés de se mouiller constamment avec de l’eau fraîche pour ne pas sentir la chaleur qui ne cesse de menacer. Dans les marchés comme dans les bus publics, on voit les personnes âgées se lancer dans cette pratique spectaculaire où les boubous, les voiles et les nattes sont complètement aspergés d’eau.

Les jeunes filles et garçons quant à eux, abandonnent les maisons, parfois mêmes les cours pour passer du temps au bord du fleuve ou dans le fleuve. Ils y viennent toujours tôt et rentrent les soirs pour la rupture du jeûne. S’amuser dans le fleuve est devenu leur loisir favori. C’est le cas d’un jeune homme que nous avons rencontré au bord du fleuve Chari, qui a accepté de s’exprimer mais dans l’anonymat : « je suis élève au lycée d’Abéna. Depuis que les enseignants sont allés en grève, je passe mes journées dans le fleuve. Au fait, nous venons avec les amis tous les jours  vers 12h et nous rentrons souvent vers 17h. C’est une façon à nous de gérer le ramadan avec cette canicule ».

Interrogé à ce sujet par la radio FM Liberté, l’Imam de la grande mosquée de N’Djaména laisse comprendre que le fait d’être en ramadan et de passer son temps à s’amuser dans l’eau peut-être risqué. Car, selon lui, il suffit qu’une goutte d’eau vous traverse la gorge pour que votre ramadan soit systématiquement inutile. Si tel est le cas alors, ne pouvons-nous pas penser que le ramadan observé par certains fidèles est mis en cause ?

 

Laisser un commentaire