Le président tchadien réclame plus de sacrifices en faveur de la Centrafrique

N’DJAMENA, 9 janvier (Xinhua) — L’Afrique centrale et la communauté internationale doivent tout mobiliser au profit de la R épublique Centrafricaine qui vit une urgence sécuritaire et humanitaire, a déclaré jeudi le président tchadien, Idriss Déby Itno, en ouvrant les travaux du 6ème sommet extraordinaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC).

“Quelles que soient les difficultés économiques que connaissent aujourd’hui, à des degrés différents, nos pays, nous devons redoubler d’efforts et consentir plus de sacrifices afin que la Ré publique Centrafricaine renoue avec la paix, la sécurité et la dé mocratie”, a indiqué le chef de l’Etat tchadien qui préside é galement l’organisation régionale.

Face à la crise centrafricaine qui demeure complexe et inextricable au regard de la modicité et de la précarité des moyens matériels et financiers dont disposent les pays de la sous- région, le président Déby Itno a appelé “la communauté internationale pour une mobilisation accrue au profit de la Centrafrique, mais également aux pays voisins, particulièrement le Tchad qui subit durablement les conséquences de la crise centrafricaine”.

Le président en exercice de la CEEAC a toutefois félicité les pays de la région pour les énormes sacrifices, tant humains, maté riels que financiers consentis afin d’aider le peuple centrafricain à retrouver la paix. Il s’est également réjoui de l’effectivité du transfert de l’autorité entre la MICOPAX 2 et la MISCA, ainsi que de l’augmentation de son effectif avoisinant les 6.000 hommes.

“Nous saluons la France pour son action diplomatique ayant permis l’adoption par le Conseil de sécurité des Nations Unies de la résolution 2127 et son appui militaire par l’opération Sangaris aux côtés de la MISCA”, a conclu le président Déby Itno.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :