Le président malien rend hommage aux soldats tchadiens

N’DJAMENA, 12 mai (Xinhua) — Le président malien Dioncounda Traoré s’est rendu dimanche matin à Massakory, à 140 km au nord de la capitale tchadienne, pour rendre hommage aux Forces armées tchadiennes d’intervention au Mali (FATIM) qui ont pris part à la libération du peuple malien des mains des narcotrafiquants et des djihadistes.

Le chef de l’Etat malien a remercié “du fond du coeur les 2.000 soldats tchadiens engagés sans calcul pour la dignité” de son pays.

“Vous avez mis l’ennemi en déroute et sa défaite est totale. Mais comme la paix n’est pas encore gagnée, le peuple malien va se battre pour la restaurer”, a-t-il déclaré.

Pour le président Traoré, la trentaine de soldats tchadiens tués au cours des combats contre les rebelles dans l’Adrar des Ifoghas, au Nord du Mali, sont des héros du Mali, du Tchad et de l’Afrique toute entière, “car ils sont tombés pour la démocratie, la paix et la liberté”.

Le chef de l’Etat malien s’est ensuite rendu au cimetière militaire de Farcha, dans le 1er arrondissement de la capitale tchadienne, pour se recueillir sur les tombes des “martyrs du Mali “.

Le président Traoré se trouve, depuis 72 heures, à N’Djaména où il est venu participer à un sommet conjoint du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN) et de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :