Le président français évoque la présence de terroristes au sud de la Libye

PARIS, 31 mai (Xinhua) — Le président français, François Hollande, a évoqué vendredi la présence de terroristes au sud de la Libye, dont certains ont été chassés du Nord-Mali par l’ intervention militaire française lancée en mars dernier.

“Est-ce qu’il y a des groupes terroristes qui se sont installés au sud de la Libye ? Oui”, a déclaré le chef d’Etat français, soulignant l’implication “probable” de ces combattants dans les récentes attaques terroristes qui se sont déroulées au Niger.

M. Hollande a souligné, dans une interview accordée à France 24, RFI et TV5Monde, la nécessité de coopérer avec les autorités libyennes afin de “mettre hors d’état de nuire les groupes terroristes” qui se sont installés au sud de la Libye.

“Nous devons appuyer tous les efforts des autorités libyennes pour que nous puissions lutter contre le terrorisme”, a-t-il encore indiqué, tout en écartant l’éventualité d’une intervention armée française sur le territoire libyen.

“Il y a des règles pour toute intervention française. Nous, nous intervenons dans la légitimité que nous confèrent les résolutions de l’Onu et dans aucun autre cadre”, a affirmé M. Hollande, coupant court aux rumeurs circulant à ce sujet.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :