La présidence dans une mise au point rappel la souveraineté du Tchad

«La Direction Générale de la Communication de la présidence de la République tient à rappeler que Son Excellence, Monsieur IDRISS DEBY ITNO a été élu par le peuple tchadien dans son immense majorité, d’où il tire sa légitimité. S’il existe encore des nostalgiques d’un passé qui a infantilisé l’Afrique, il est temps qu’ils se départissent de cette idée saugrenue»

La Direction Générale de la Communication de la présidence de la République attire l’attention des media nationaux et internationaux sur l’interprétation erronée et sensationnelle qu’ils font du soutien apporté par la République du Tchad à la République sœur du Mali.

En effet, Son Excellence, Monsieur IDRISS DEBY ITNO, Président de la République du Tchad, Chef de l’Etat, Chef Suprême des armées, après avoir consulté et reçu le soutien de l’ensemble de la classe politique, et après approbation de l’Assemblée nationale, a pris la décision d’envoyer un contingent de l’Armée Nationale Tchadienne pour soutenir les efforts de la communauté internationale en vue de restaurer la souveraineté et l’intégrité territoriale de la République sœur du Mali.

L’envoi du contingent tchadien appelé FATIM (Formes armées tchadiennes en intervention au Mali), faut-il le rappeler une bonne fois pour toute, s’est fait conformément à la résolution 2.085 du 20 décembre 2012 du Conseil de sécurité des Nations Unies autorisant le déploiement de la Mission Internationale de Soutien au Mali (MISMA), et est une réponse aux demandes expresses du Président malien de transition, M. Dioncounda Traoré, du Président de la République Française, M. François Hollande, de l’Union Africaine et de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Par conséquent, la présence de soldats tchadiens sur le théâtre malien n’est rien d’autre qu’un acte de solidarité humanitaire à l’endroit du peuple frère malien. Malheureusement, certains medias nationaux et internationaux, victimes sans aucun doute de leur prisme et de clichés aux relents néoconservateurs, affirment que le président de la République est à la recherche d’une légitimité internationale ou d’un retour aux bonnes grâces du président français et du Parti socialiste.

La Direction Générale de la Communication de la présidence de la République tient à rappeler que Son Excellence, Monsieur IDRISS DEBY ITNO a été élu par le peuple tchadien dans son immense majorité, d’où il tire sa légitimité. S’il existe encore des nostalgiques d’un passé qui a infantilisé l’Afrique, il est temps qu’ils se départissent de cette idée saugrenue.

La presse internationale se gargarise de termes tels que « Gendarme de l’Afrique », « puissance régionale » et d’autres expressions dénuées de tout sens qui n’honorent pas l’Afrique et qui, surtout, travestissent la philosophie ainsi que la vision du Président de la République du Tchad. Son Excellence, Monsieur IDRISS DEBY ITNO nourrit de nobles ambitions pour le peuple tchadien et l’Afrique toute entière. Il prône l’intégration africaine, seule condition pour l’Afrique de se faire entendre sur l’échiquier international. Aussi, n’a-t-il nullement l’intention de conquérir ou de faire le gendarme dans un pays frère.

La Direction Générale de la Communication de la présidence de la République informe les journalistes que le Président de la République du Tchad ne leur demande pas de lui tresser des lauriers ou de lui chanter des louanges. Bien au contraire, le Chef de l’Etat exige tout simplement des media de la rigueur et du professionnalisme dans le traitement de l’information. Par conséquent, les portes du Palais de la République leur sont ouvertes en permanence.

Fait à N’Djaména, le 26 avril 2013

Le Directeur Général de la Communication

DIEUDONNE DJONABAYE

Source : Présidence du Tchad

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :