Protection de la faune : Deux véhicules et 28 colliers GPS offerts par l’ambassade des Etats-Unis

Protection de la faune : Deux véhicules et 28 colliers GPS offerts par l’ambassade des Etats-Unis

L’ambassade des Etats-Unis au Tchad a remis au gouvernement tchadien, ce mardi 27 novembre 2018, deux véhicules 4×4 et 28 colliers GPS pour  la protection des éléphants. C’est le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation et son homologue de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche qui ont réceptionné ces matériels.

Richard Bell, le chargé des affaires de l’ambassade des Etats-Unis au Tchad a présidé cette cérémonie de remise de 28 colliers électroniques et deux véhicules  tout terrain, dans la cour de l’ambassade à N’Djamena. Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation et celui de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche étaient présents à cette cérémonie.

Le ministre de l’environnement, n’a pas manqué de préciser le contexte de ce transfert : « Le Tchad traverse l’une des périodes les plus sombres de son histoire de braconnage. Il y a 50 ans, notre pays comptait à peu près 50 000 éléphants. Aujourd’hui on ne compte que 1 000 à 1 500 individus. Cette inquiétante situation est le fait principal des braconniers équipés et lourdement armés. » En plus, le ministère dispose désormais d’un plan d’action national pour la protection de l’éléphant avec plusieurs projets sur les dix années à venir.

Ces matériels sont prêtés à l’université de N’Djamena pour une durée de deux ans dans le cadre du projet d’étude et de suivi écologique en appui à la lutte anti- braconnage des éléphants au Tchad. Ce projet est financé par le gouvernement américain à hauteur de 500 000 dollars soit 250 millions de FCFA. Il compte deux composantes, celle de la coordination, étude et suivi écologique basée au laboratoire d’écologie et génie environnementale à l’université de N’Djamena et celle de la lutte anti-braconnage et de la gestion des éléphants basée sur le commandement de la garde forestière et faunique.

D’après le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Dr David Houdeïngar Ngarimaden, l’objectif de ce projet est d’initier un système national de connaissance et de suivi écologique ainsi que de mobilisation du monde scientifique, chercheurs et étudiants afin d’appuyer la lutte anti-braconnage et la gestion des éléphants au Tchad. Les 28 colliers et les deux véhicules devraient permettre de surveiller les éléphants pendant leur migration afin de mieux les protéger et de mieux comprendre leur relation avec l’environnement.

« Je voudrais rendre hommage à l’équipe de l’ambassade des Etats-Unis pour leur collaboration à toutes les étapes de ce projet et par la même occasion remercier monsieur le chargé d’affaires ici présent de nous avoir invité », s’est réjoui le ministre de l’Enseignement supérieur, Dr David HoudeÏngar Ngarimaden.

Laisser un commentaire