Programme « maintien et suivi des filles à l’école » : 418 lauréates primées par  la Fondation Grand Cœur

Programme « maintien et suivi des filles à l’école » : 418 lauréates primées par la Fondation Grand Cœur

La Fondation Grand Cœur a organisé, ce 18 novembre, la 3e édition de son programme “maintien et suivi des filles à l’école” à N’Djamena. 418 filles de différents établissements scolaires du Tchad ont bénéficié de cette bourse.

C’est la troisième année consécutive que la Fondation Grand Cœur octroie des bourses dans le cadre de son programme dénommé “maintien et suivi des filles à l’école”.

Le programme “maintien et suivi des filles à l’école” consiste à primer les meilleures filles dès la classe de 3e et les suivre jusqu’en classe de terminale. Plus de 100 filles ont été sélectionnées dans les écoles de N’Djamena lors de la première édition. Le critère de sélection est le passage en classe supérieure avec une “moyenne annule supérieure à 12″, a expliqué la secrétaire générale de la fondation, Habiba Sahoulba. En 2019, ce sont 318 autres qui ont bénéficié du programme.

Pour cette année, elles sont 418 filles à être primées. “Les filles ont besoin d’un environnement viable pour concrétiser. C’est ce qui justifie ce programme“, a souligné la secrétaire générale de la fondation.

En recevant la bourse remise par la Première dame, le ministre de l’éducation nationale et de la promotion civique, Aboubakar Assidick Tchoroma, a exprimé sa gratitude à la fondation qui, selon lui, soutient, “l’éducation au Tchad depuis des années”.

Remise de la bourse d’excellence au ministre de l’éducation nationale

La présidente de la Fondation Grand Cœur, Hinda Déby Itno quant à elle, a tenu à rappeler son engagement pour “l’éducation des filles et la culture de l’excellence au féminin”. “Nous devons soutenir les filles qui sont à l’école et toujours témoigner de notre abnégation pour la qualité du travail de ces futures élites du Tchad, notre nation”, a-t-elle déclaré.

Elle a ensuite précisé que le combat de l’éducation des filles est de longue haleine.  “Dans notre pays, en dépit des progrès qui sont notables, nos attentes ne sont pas comblées. Il y a une disparité assez préoccupante dans nos provinces qui exige des actions de plus en plus soutenues. Il est du devoir de toute la société de s’investir dans la scolarisation des filles et leur maintien à l’école”, a insisté la Première dame.

Hinda Deby Itno a appelé en fin “ses chères filles” à continuer dans l’excellence. “Vous venez de prendre l’engagement: celui de travailler dur et d’obtenir des meilleurs résultats. Je vous encourage à respecter cet engagement et tenir haut le flambeau de l’effort et de la ténacité”, les a-t-elle exhortées.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :