Princesse Tatie lance son conte interactif pour les petits et grands

Princesse Tatie est une série de visuels illustrés publiée dans le format carrousel Facebook et Instagram de la page Princesse Tatie du 11 au 28 janvier 2021.

Le voyage est tout aussi séduisant qu’immersif avec un contraste d’humeur alléchante pour le plaisir des internautes.
Ce conte interactif de Princesse Tatie comporte 7 chapitres dont chacun fait l’objet d’un post. C’est une idée originale de Voodoo digital, le pôle Digital de l’agence de communication Voodoo qui se place entre le charme, la séduction et le voyage d’esprit dans une imagination exquise. Un conte qui met en lumière l’histoire d’un royaume appelé ‘’Karibu’’ dévasté par l’amertume qui sera sauvé par une fillette.

Dans sa nature, à la fois distrayante et instructive, la capsule évoque Ama, une fillette de 6 ans qui fait preuve d’une grande abnégation et d’un courage exceptionnel. Oui, à 6 ans cette fillette deviendra l’héroïne du royaume Karibu avec la participation des internautes.


La marge de détermination et d’altruisme de la petite Ama sera à la hauteur de la résolution d’une énigme plus ou moins complexe durant toute l’histoire. Pour arriver à cet exploit, la petite Ama se fera aider par quelques protagonistes. Mais surtout des internautes.
L’idée du conte interactif est de permettre aux internautes de participer au déroulement de l’histoire en aidant le personnage principal (la petite Ama) à résoudre ces énigmes à la fin de chaque chapitre.

Les énigmes déterminent ainsi la suite à donner à l’aventure de l’héroïne.
L’interaction des internautes va l’aider à faire des choix judicieux pour progresser dans son parcours.
 Les perspectives de ce conte interactif sont multiples. Il s’agit de mettre en avant les valeurs qui la caractérise notamment l’optimisme, l’altruisme, le partage, l’africanité, la générosité mais surtout la responsabilité.

Beau est ce paysage qui s’illustre dans la contrée que le récit met en exergue. 
Le rêve nous transporte dans le Banguini, le fief du léopard royal où toutes les habitations sont parées d’or et de diamant, avec une forêt truffée de magnifiques fleurs sauvages et multicolores,  une autre contrée hospitalière telle l’Ivokoa dans laquelle les plages s’étendent à perte de vue. Un peu plus loin, des contrées telles que Nagob, Tchada, Yaoun et Zabra sont citées. Des cités d’ambiance festive, de dégustation et du beau vivre.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :