Portrait : qui était Fathi Douga

Portrait : qui était Fathi Douga

La famille sportive tchadienne est touchée par la mort de Fathi Douga, président du club Elect-Sport. L’homme est décédé ce mercredi 16 mai de suite d’une maladie. Qui est ce fils du Tchad ?

Il n’a rien d’un sportif.  Et pourtant, Fathi Douga, fut un footballeur populaire. Vers les années 1976, il débute sa carrière de footballeur avec le club Yal Tchad. En ce temps, Fathi rêvait d’une carrière professionnelle comme la plupart de ses co-équipiers. Mais les dieux du football en ont décidé autrement.

Après 4 ans sous les couleurs de son unique club, Fathi Douga raccroche et observe une longue pause loin des pelouses. Son mariage avec le football, le contraint à revenir sur le terrain. Cette fois-ci, il endosse le manteau de dirigeant. Avec recul, celui qui est né à Bokoro dans la province de Hadjar Lamis, devient membre du bureau exécutif d’Elect-Sport, (1988-1991). A la fin du mandat de ce bureau, l’homme au tempérament calme, postule à la présidence du club. Sans opposition, il est élu président d’Elect-Sport (1992-1996). Dès lors, Fathi Douga ne quitte plus la présidence. Il cumule les fonctions de  président du comité directeur d’Elect-Sport, président de la communication à la Fédération tchadienne de football association (FTFA).  

À 42 ans, Fathi ne manque pas de célébrer la victoire de son club du haut de la tribune. C’est fut toujours le cas quand Elect-Sport remporte un match et surtout contre Renaissance FC. Presque toujours en boubou blanc, Fathi Douga a été plusieurs fois commissaire des matchs Caf et Fifa. Fort de ses expériences, il est propulsé à la tête de la Ligue national de football de N’Djamena (2016-2017).

Fathi Douga n’a pas seulement eu une carrière sportive. Il a été aussi un homme politique. D’abord, il a siégé à l’Assemblée nationale à la première magistrature comme à la deuxième (1997 à 2011). Puis, il a été élu maire du 2e arrondissement de N’Djamena.

2 Commentaires

  1. Romaric Adjapon
    13 mai 2020 at 20 h 53 min Répondre

    Paix à ton âme,k la terre de Toumaï te soit légère

  2. ANNAIM OUMAR ABDERRAHMAN
    13 mai 2020 at 22 h 36 min Répondre

    Feu Fathi Douga alias Duprez Paul est pour moi un frère, car voisin, ami d’enfance depuis 1963 nous célèbrons nos anniversaires le même jour car nous sommes tous deux nés un 29 avril, 1957 pour moi et 1958 pour le defunt.

    Député Maire Fathi est un ange. Il a toujours aimé rendre service, soutenir, conilier et égayer son entourage. Feu Fathi a toujours éviter les frustrations dans son entourage.

    Fathi est un tout, en un mot c’est un ange et on pensera toujours à lui

    Que ton âme repose en paix cher frère. Le Miséricordieux aime lui aussi ses anges.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :